Les plus férus de tennis connaissent ce tournoi des 14 ans et moins, à la renommée internationale et qui a révélé tant et tant de talents de la balle jaune. Les Petits As de Tarbes sont un événement majeur pour les jeunes joueurs en devenir qui ambitionnent le professionnalisme. Mais en attendant le tableau principal qui aura lieu du 20 au 30 janvier, possibilité est donnée à de nombreux jeunes de se qualifier pour les qualifications nationales un peu partout, notamment à Lille où nous nous sommes rendus.

Dimanche 2 janvier, le Tennis Club Lillois Lille Métropole organisait les finales de son tournoi des jeunes, allant des 11-12 ans aux 15-18 ans, et ce, pour chaque sexe. Au-delà d’une traditionnelle compétition locale, c’est non sans enjeu que les 13-14 ans avaient rendez-vous avec leur jeune destin. En effet, la gagnante et le gagnant décrochent leur place pour les qualifications nationales des Petits As, de quoi donner de l’adrénaline !
Finalement, les heureux élus se nomment Océane Dequidt et Elliot Rabat. Licenciée à Hazebrouck et classée 5/6, Océane s’est défait logiquement de Clara Fugolo (15/3, La Raquette de Villeneuve d’Ascq) en 2 sets. De son côté, Elliot Rabat (15, Olympique Grande Synthe) s’est, lui aussi, imposé en 2 sets contre Aleksa Vuckovic (15, ES Stains). Océane et Elliot iront donc à Tarbes pour disputer les qualifications nationales et espérer pourquoi pas jouer les troubles-fêtes et atteindre les qualifications internationales !

Côté club, Antoine Sueur, le président du TC Lillois, demeure positif malgré les difficiles conditions d’organisations, lui qui a pu accueillir 300 participants à l’occasion du tournoi. « On peut constater une baisse de 25 % globalement sur les autres tournois, cela faisait 2 ans que le tournoi des jeunes avait été annulé, alors nous sommes contents de l’avoir organisé » confie le président. Bénévoles, salariés, arbitres et juges arbitres ont répondu présent pour permettre la bonne organisation de cet événement, « toujours un événement fort dans la vie d’un club et qui lance véritablement l’année » comme l’affirme Antoine Sueur.

D’ailleurs, ce dernier s’est remémoré à 2017 et une certaine Hélène Kerezelidze qui s’était qualifiée ici au TC Lillois et qui avait pu se hisser jusqu’aux qualifications internationales, elle qui était classée 4/6 à l’époque et qui aujourd’hui joue sur le circuit professionnel. Souhaitons la même réussite à Océane et Elliot qui se confronteront à ce qui se fait de mieux dans leur catégorie d’âge en France et dans le monde.

Crédits photos : Pavel Clauzard et Les Petits As

Pavel Clauzard – 4 janvier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :