Noël approche à grands pas et le classement de Ligue 1 n’a jamais été aussi indécis ces dernières années. Paris n’est plus aussi monstrueux que par le passé et voit sa suprématie être remise en cause par des équipes conquérantes tels que Lille, Lyon ou le grand rival marseillais. Ainsi, cette 14e journée nous a bien gâté entre affiches spectaculaires et buts grandioses.

Le top : Marseille, reçu 6 sur 6

Récemment éliminé de toutes compétitions européennes suite à une campagne assez désastreuse, l’Olympique de Marseille relève la tête en championnat avec une victoire très importante au Vélodrome face à un gros concurrent, l’AS Monaco. Une rencontre qui bascule dans les 15 premières minutes puisque Wissam Ben Yedder manque une occasion toute faite et voit Florian Thauvin lui répondre à merveille en glissant le ballon au fond des filets de la tête, sur un centre de Dario Benedetto. Le français marque son 5e but de la saison et rend la pareille à son coéquipier 10 minutes plus tard, l’argentin reprend parfaitement l’offrande de l’ancien bastiais et confirme sa forme du moment avec 3 buts lors des trois dernières rencontres. De plus, Thauvin est décisif sur 11 buts de l’OM cette saison, soit le 2e joueur le plus décisif du championnat derrière un certain Kylian Mbappé.
Un début de match tonitruant qui permet aux Olympiens d’avoir un avantage conséquent bien gardé par les prouesses de Mandanda, auteur de 3 arrêts dont deux très importants en première période. Dominateur, l’ASM se voit récompensé d’un penalty en fin de match suite à un geste maladroit de Thauvin sur Ben Yedder. L’ancien sévillan transforme la sentence pour inscrire son 7e but cette saison. C’est le cinquième penalty inscrit par les joueurs du Rocher cette saison. À noter que dans les rangs monégasques, Benoît Badiashile a fêté sa 50e apparition en Ligue 1 ce qui fait de lui le premier joueur né au 21e siècle à atteindre ce total. Marseille l’emporte 2 buts à 1 et revient à deux petits points de la tête avec 2 matchs en moins. Les hommes d’André Villas-Boas restent sur une série de 6 victoires consécutives, le meilleur ratio des 5 grands championnats. À l’inverse, la situation de l’ASM est préoccupante avant de recevoir Lens avec une deuxième défaite face à un candidat au titre.

Le flop : Soirée noire pour le Paris SG

« De quoi le PSG a manqué ? De tout », c’est ainsi que Mitchell Bakker, latéral droit, qualifie la prestation de son équipe ce dimanche face à l’OL. Et pourtant, la semaine aurait pu être parfaite pour le Paris SG. Qualifié en 1/8e de finale de Ligue des Champions, une victoire face à l’Olympique Lyonnais était l’occasion d’envoyer un message fort à ses concurrents. Ce fut tout l’inverse. Les espoirs parisiens sont très rapidement éteints par Tino Kadewere, l’ancien havrais qui profitant d’une grosse bévue de Kimpembe, ajuste parfaitement Keylor Navas. Un nouvel éclat de l’attaque lyonnaise qui compte désormais 3 joueurs à plus de 5 buts en championnat (Kadewere, Toko-Ekambi et Depay), plus que toute autre équipe dans les 5 grands championnats. Le Paris Saint-Germain n’a jamais été en mesure d’inquiéter les Gones, le seul tir cadré de l’équipe étant réalisé par le latéral droit Florenzi, joueur le plus dangereux du PSG dans cette rencontre.
C’est la première fois depuis 2011/12 que Paris ne cadre qu’une seule fois dans un match au Parc des Princes. Autant dire que la médiocre performance dont les joueurs de Tuchel ont été acteurs face à Lyon est cinglante, entraînant la rétrogradation du club à la 3e place du championnat avec une 4e défaite cette saison, son pire total après 14 journées depuis 2009/10, où Paris avait terminé 13e. Par ailleurs, depuis 2012/13, le PSG n’a jamais perdu plus de 5 fois en championnat après 38 journées, de quoi forcément inquiéter ses supporters concernant la suite de la saison. De plus, cette soirée fut entachée par les terribles pleurs de douleurs de Neymar, sorti sur civière après un tacle dangereux de Thiago Mendes, exclu par la même occasion. D’un autre côté, les Gones doublent leurs adversaires du soir au classement avec un 11e match sans défaite au compteur.

Le fait marquant : Lille, nouveau leader

L’équipe la plus séduisante en cette première partie de saison n’est autre que le LOSC de Christophe Galtier. Qualifié en 1/16e d’Europa League, Lille a réalisé une campagne européenne très convaincante et possède un collectif de grande qualité pour espérer jouer les troubles-fêtes en Ligue 1. Ce lot de performances remarquables se traduit par une place de leader au terme de cette journée, suite à une victoire 2 buts à 1 face à des Girondins sur la pente ascendante. C’est d’abord, Jonathan Bamba qui place les Dogues sur la bonne voie d’un bel enroulé du droit. Tout comme Flo’ Thauvin, le lillois est impliqué sur 11 buts cette saison avec 5 réalisations et 6 passes décisives. En revanche, les Bordelais n’abdiquent pas et comme à son habitude, Hatem Ben Arfa fait des siennes et permet au FCGB d’égaliser en trouvant Toma Basic aux 6 mètres, après un coup de pied de coin parfaitement frappé. La force offensive des Dogues se caractérise à tous les niveaux : José Fonte prend le dessus sur un corner frappé par Bamba pour redonner l’avantage aux Lillois. Solides défensivement avec 4 tirs concédés seulement, les joueurs de Christophe Galtier ont manqué un peu de réalisme devant le but avec 5 frappes cadrées en 15 tentatives. Néanmoins, c’est une nouvelle victoire pour Lille qui affrontera le PSG dans quelques jours, pour ce qui semble être un tournant de la saison.

Le chiffre : 500

Le FC Lorient a passé un cap ce week-end en disputant son 500e match dans l’élite. C’est le 22e club français à franchir cette mythique barre des 500 apparitions. Une performance dignement fêtée par les Lorientais, faciles vainqueurs de Nîmes (3-0). Le Stade Brestois est d’ailleurs tout proche de réaliser cette même performance, ce sera dans deux rencontres face à Montpellier.

La phrase

« Quand on démarre une saison, on ne sait jamais si on va la finir. 100 matchs, ce n’est pas anodin. Je suis content et fier d’être l’entraîneur du LOSC. Ce sera à Dijon. J’espère que cette 100e sera une victoire lilloise. » – Christophe Galtier, entraîneur lillois, après la victoire de son équipe face à Bordeaux (2-1). L’ambiance est au beau fixe dans le Nord où le LOSC est leader de Ligue 1. Une performance marquée par le grand travail de Christophe Galtier, qui fêtera sa 100e rencontre sur le banc lillois lors de la prochaine journée face à Dijon.

Les hommes forts du week-end

Outre les performances des Marseillais ou de Jonathan Bamba, de nombreux joueurs ont porté leurs équipes ce week-end. À commencer par le gardien du SCO d’Angers, Paul Bernardoni, qui a sauvé les siens en fin de match avec trois grosses parades, tout comme son adversaire du soir qu’est Jessy Moulin, gardien de l’ASSE, qui a su contrarier à plusieurs reprises les attaques angevines. Dans les autres rencontres, le but du week-end est sans aucun doute celui d’Arber Zeneli, auteur d’un corner rentrant pour Reims, malgré la défaite des siens sur la pelouse brestoise. Porté par un grand Franck Honorat qui a inscrit son 4e but de la saison tout comme son coéquipier, Steve Mounié, Brest a brillé.
L’autre geste à retenir est l’œuvre d’Amine Gouiri, qui s’est illustré de la plus belle des manières en sauvant miraculeusement sur sa ligne une tête rennaise. Enfin, la victoire bretonne a permis à Mbaye Niang de renouer avec l’efficacité après une longue période de disette.

Crédits photos : France Football, La Provence, Eurosport, Onze Mondial, Made in Dogues et But! Football Club

Lenny Lussot – 15 décembre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :