Alors que les Jeux Olympiques initialement prévus en 2020 ont été repoussés à 2021, certains sportifs s’estiment satisfaits de cette nouvelle date, Florent Manaudou en fait partie. Analyse de l’approche de ce dernier pour les Jeux Olympiques 2021.

Manaudou en quelques mots

Florent Manaudou, petit frère de Laure Manaudou, se révèle aux yeux du grand public en 2012 à l’occasion des JO. Le Français de 21 ans arrive à Londres avec des espoirs de qualification en finale, course qu’il remporte contre toute attente à l’issue d’une prestation parfaitement maîtrisée. Le « Usain Bolt » de la natation française enchaîne par la suite les podiums aux différents championnats internationaux. En 2016 arrivent les Jeux Olympiques de Rio où le tricolore arrive en tant que favori du 50 m nage libre. Ce statut est confirmé en demi-finale où Florent réalise le meilleur chrono en 21’’32. La finale arrive, à la ligne d’eau numéro 4 le français s’élance. Mais 21’’41 secondes plus tard, il touche le mur en seconde place. C’est l’Américain juste à côté, Anthony Ervin, qui arrive sur ce même mur en première place avec un petit centième de seconde d’avance. Le désarroi de Manaudou se lit sur son visage lorsqu’on lui remet sa médaille d’argent.

Une parenthèse de 3 ans

Quelques mois plus tard, coup de tonnerre dans le monde de la natation : Florent Manaudou prend une retraite partielle et quitte les bassins. Il précise qu’il ne sait pas combien de temps cette retraite durera mais compte bien revenir un jour. Contrairement à l’opinion publique qui pense que le nageur s’est retiré des bassins compte tenu de sa médaille d’argent, il s’en est éloigné pour cause de lassitude de l’exigence du sport qu’est la natation. Il affirme aussi qu’il souhaitait se lancer dans un autre sport et plus précisément dans le handball. C’est dans cette discipline qu’il va lancer une carrière de 3 ans pour finalement annoncer son grand retour dans les bassins début 2019. Il s’entraîne aujourd’hui avec l’un des meilleurs clubs français, le Club Nautique de Marseille, avec un objectif clair en tête : glaner l’or à Tokyo. Fin 2019, il participe aux championnats d’Europe où il conclut son 50 m en deuxième position. Un résultat encourageant pour le nageur qui a repris il y a moins d’un an.

Ses sensations quant aux JO 2021

Récemment interviewé, Manaudou se sent plutôt confiant en ce qui concerne son objectif. Ce dernier a presque réussi à retrouver son meilleur niveau en seulement une saison suivant 3 ans d’arrêt. Cela devrait plutôt bien se passer pour retrouver son niveau précédent le confinement. Cependant, en tant que sprinteur, il se soucie à sa nage. En effet, Manaudou est un sprinteur donc sa course doit être parfaite le jour J. Une coulée trop longue ou trop courte ? Un plongeon mal effectué ? Adieu le titre. Sur 50 mètres, le nageur n’a pas le droit à l’erreur, tout se joue sur les moindres détails et ces simples détails peuvent faire gagner ne serait-ce que quelques centièmes. Mais ces centièmes sont très cruciaux sur une course aussi brève. Le benjamin de la fratrie Manaudou aura une année en plus pour régler sa nage à la perfection, il s’estime chanceux d’avoir ce délai supplémentaire.

Ses principaux adversaires pour le titre

Bien évidemment, Florent Manaudou n’est pas le seul à rêver de l’or sur 50 m à Tokyo. L’actuel recordman du monde en petit bassin qu’est Caeleb Dressel, est lui aussi pressenti comme grand favori. Auteur d’une saison très remarquable, le MVP de l’ISL 2019/2020 sera à surveiller dès les séries l’été prochain. D’autres nageurs s’invitent à cette liste des favoris comme Maksim Lobanovskii, médaillé de bronze sur 50 m lors des derniers championnats d’Europe, ou encore Bruno Fratus, médaillé d’argent du 50 m aux championnats du monde de 2019.

Crédits photos : France 3 PACA, L’Express, Ouest France et CBS Sports

Léo Baudry – 27 août

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :