Cette édition 2020 de la Coupe de France restera gravée dans l’histoire. Pour cause de pandémie du coronavirus qui est présente dans le monde entier, la finale a eu lieu avec seulement 5 000 spectateurs au Stade de France ce vendredi 24 juillet. Retour sur ce match riche en rebondissements.

Le parcours des deux finalistes

2 (France Bleu)

Pour Saint-Étienne, le parcours débute en 1/32 de finale face aux amateurs du FC Bastia Borgo (N1). Les Verts s’en détachent difficilement mais avec la manière, 3 buts à 0. Au tour suivant, Sainté se déplace sur la pelouse difficile du Paris FC à Charléty. Après avoir été mené deux fois au score, le latéral droit Mathieu Debuchy délivre les siens à la 77e minute d’une tête rageuse sur corner, 2-3 à l’arrivée. Pour les 1/8 de finale, nouveau déplacement et grosse affiche pour les Verts contre l’AS Monaco. Les hommes de Claude Puel évoluent en bloc bas et procèdent en contre face à la Principauté. Tactique payante puisque Denis Bouanga ouvre le score à la 24e sur un service parfait de Franck Honorat. Le score en restera là et les Stéphanois obtiennent leur qualification pour le tour suivant. Nouveau déplacement face à une équipe amateur : le SAS Épinal, 7e de National 2. Bousculé, Saint-Étienne ouvre le score peu de temps avant la mi-temps grâce à une frappe enroulée sublime signée Denis Bouanga. Sainté double la mise à l’heure de jeu grâce à Camara, formé au club. Le penalty et la réduction du score d’Épinal ne changeront rien et les Verts filent vers le dernier carré. Premier match dans le chaudron face au tenant du titre, le Stade Rennais. Les hommes de Claude Puel sont menés au score dès la 33e minute à cause du penalty de Niang. Juste avant la mi-temps, le latéral Timothée Kolodziejczak égalise d’une tête décroisée petit filet, 1-1. Alors que les prolongations se profilent, Ryad Boudebouz inscrit le but salvateur pour les Stéphanois dans le temps additionnel. Saint-Étienne disputera la 10e finale de son histoire en Coupe de France.
Du côté du Paris-Saint-Germain, le parcours débute face au petit club de l’ESA Linas Montlhéry, pensionnaire de Régional 1, duel qui se solde par une victoire facile et écrasante des Parisiens 6 à 0. En 1/16, le PSG se déplace sur la pelouse de FC Lorient, leader de Ligue 2. Match compliqué face aux bretons organisés mais Sarabia trouve finalement la faille en reprenant un centre du capitaine Thiago Silva de la tête à 10 minutes de la fin et offre la victoire aux siens. Nouveau déplacement et nouveau duel face à un club amateur, le Pau FC (N1). Les joueurs de la capitale s’en sortent facilement grâce à des buts signés Paredes et Sarabia. Quart de finale contre Dijon pour le PSG, les joueurs de Thomas Tuchel tiennent à se venger après leur défaite en championnat 2 buts à 1 sur cette même pelouse du stade Gaston Gérard. Match déséquilibré malgré le score nul de 1-1 à la 13e minute. Les Parisiens accélèrent et remportent ce match 6 à 1, ils filent en demies. Grosse affiche au Parc OL entre l’Olympique Lyonnais et le PSG qui enchaîne un 5e déplacement de suite. Les Lyonnais ouvrent le score rapidement grâce à Martin Terrier dès la 11e, néanmoins le PSG réagit grâce à Mbappé qui reprend la déviation de Kurzawa sur corner. Neymar donne l’avantage au PSG sur penalty alors que Kylian Mbappé enfonce l’OL d’un raid solitaire sublime et inscrit un triplé. Pablo Sarabia marque à nouveau et entre dans l’histoire du club et de la Coupe de France puisqu’il devient le premier joueur de Ligue 1 à marquer à chaque tour depuis les 1/32 de finale. Direction le Stade de France pour les Parisiens avec cette victoire 5 buts à 1.

Une finale à suspense et pleine de rebondissements

3 (Le Portale)

Masques et distanciation physique obligatoires, le match se déroule devant 5000 spectateurs au lieu de 80 000 habituellement. Côté PSG, les stars sont de sortie avec le quatuor offensif de feu : Di Maria, Neymar, Icardi et Mbappé. Côté Sainté, Claude Puel aligne ses armes avec Boudebouz, Hamouma et Bouanga. Le match débute et les Parisiens n’arrivent pas à installer leur jeu, Denis Bouanga transperce la défense parisienne et trouve le poteau droit de Keylor Navas dès la 5e minute. L’AS Saint-Étienne bouscule le PSG mais à la 12e minute de jeu, Mbappé joue rapidement un coup franc et accélère le jeu. Il butte sur Jessy Moulin mais Neymar suit l’action et ouvre le score pour le club de la capitale. Trois minutes plus tard, Bouanga récupère la balle dans la surface de réparation et déclenche une frappe repoussée par Navas. Les hommes de Tuchel réagissent enfin à la 25e grâce à une ouverture de Paredes parfaite pour son coéquipier Di Maria qui reprend d’une demi-volée sublime mais arrêtée de manière spectaculaire de la part du portier Jessy Moulin.
À peine deux minutes plus tard, il s’agit-là sans doute le tournant de cette rencontre, Mbappé est en possession du ballon et accélère face au capitaine Stéphanois Loïc Perrin qui tacle violemment l’international français. Sortie sur blessure pour Mbappé et sortie sur expulsion pour Perrin qui disputait son dernier match en pro. Terrible pour le troisième joueur le plus capé de l’histoire de l’ASSE avec 488 rencontres au compteur. Grosse tension entre les deux équipes à la suite de ce choc impressionnant, Saint-Étienne est à 10 mais ne se laisse pas avoir par le PSG. Dans le temps additionnel, Moulin sauve deux fois les siens face à Di Maria et Icardi. À l’heure de jeu, les Parisiens trouvent Di Maria à la suite d’une belle action collective, ce dernier ne cadre pas sa frappe. La minute d’après, Paredes déclenche une frappe puissante et lointaine mais Moulin détourne encore une fois les assauts des joueurs de Tuchel. À la 72e minute, Paris et Sarabia ont l’occasion de doubler la mise mais l’espagnol bute à nouveau sur un Moulin en feu. Malgré une superbe résistance tout au long de la rencontre, les Stéphanois s’inclinent 1 à 0. Paris remporte ainsi sa 13e Coupe de France face à de vaillants joueurs de Saint-Étienne qui auront tout donné jusqu’au bout à l’image de joueurs comme Fofana ou encore Moulin qui auront été exceptionnels. Prochain acte pour le PSG ce vendredi face à Lyon en finale de Coupe de la Ligue.

Crédits photos : France 24, France Bleu et Le Portale

 

Simon Reveau – 27 juillet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :