Envoyé spécial à la Rafa Nadal Academy, du 27 au 30 décembre 2019

En décembre dernier, nous avons eu la chance de nous rendre dans l’une des meilleures académies du monde en Espagne, plus précisément sur l’Île de Majorque à la Rafa Nadal Academy. Grâce à ce petit reportage, plongez-vous au cœur de l’univers de Rafa dans une ambiance incroyable, loin de la frénésie et de l’hystérie du circuit.

Présentation de l’académie :

2 (Paul)

En cette matinée du 27 décembre 2019 dans le petit village de Manacor situé à une cinquantaine de kilomètres de Majorque, le soleil vient à peine de se lever et on peut déjà entendre le bruit des balles et les minutieuses instructions des entraîneurs. Plus d’une trentaine de joueurs âgés de 12 à 17 ans suivent un programme de haut niveau pour un jour suivre les traces de leur idole, Rafael Nadal. L’objectif de cette académie inaugurée en 2016 est de permettre à des jeunes du monde entier de progresser au tennis tout en ayant un suivi scolaire adapté. À l’âge de 12 ans, Rafael Nadal n’a pas eu la chance d’avoir une structure qui lui permette de concilier tennis et études. Il devait jongler entre les cours de tennis et les bancs de l’école et faire des allers-retours incessants.
Cependant pour rentrer dans cette usine à champions, les places sont chères et le prix aussi. En moyenne, il faut compter 50 000 euros pour se rendre dans l’académie du Majorquin, pas donné à tout le monde. S’ajoute à cela une batterie de tests physiques et techniques pour tenter de suivre les traces du roi de la terre. Un prix élevé mais qui en vaut la peine puisque les joueurs ont à disposition une école qui leur est exclusivement réservée, la Rafa Nadal International School. Les entraînements de tennis sont dispensés par des entraîneurs d’une très grande qualité et dotés d’une expérience de haut niveau. Parmi eux on compte l’oncle de Rafa que l’on a pu apercevoir dans les allées des courts. Au total, on compte plus d’une de trente courts de tennis en terre battue et en dur.
L’académie a aussi la possibilité de donner des bourses pour les élèves n’ayant pas encore le niveau pour se lancer directement sur le circuit professionnel. Pour l’instant, très peu de joueurs se sont révélés au niveau mondial. L’infrastructure est jeune et l’Espagne voit années après années de nombreux joueurs pétris de talent.

La Rafa Nadal Sport Center :

3 (Paul)

L’académie est aussi ouverte aux enfants/adolescents et adultes souhaitant perfectionner leur niveau de tennis lors de stages (généralement 1 semaine) dans un cadre magnifique entre chaleur et palmiers à profusion. Le site est donc réparti en deux bâtiments, le premier est l’internat qui accueille toute l’année les jeunes joueurs et le second un hôtel abritant une centaine de chambres pour les vacanciers souhaitant découvrir l’univers de Rafa, un musée et une piscine.
De nombreux touristes viennent visiter l’académie pour contempler les objets que l’espagnol a pu acquérir tout au long de sa carrière, comme les raquettes de Novak Djokovic, Roger Federer, les maillots de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi et bien sûr tous ses trophées. L’objectif de ce musée est de faire vivre le sport aux passionnés de tennis mais aussi aux fans de sport. À l’entrée du musée, de multiples activités de réalités virtuelles ont été mises en place par exemple des simulateurs automobiles ou encore des rameurs. Nous descendons un escalier et pouvons apercevoir toutes les tenues des différents grands chelems remportés par Nadal. Parmi elles, on peut voir les mythiques tenues de Rafa et Roger vêtu de blanc lors de la finale de Wimbledon 2008. Au fur et à mesure de la visite, nous nous replongeons dans le parcours de Rafa en contemplant sa première raquette ou encore le fameux trophée des Petits As remporté en 2000 à Tarbes. Un musée mythique qui nous révèle toutes les victoires et qui symbolise une force de travail et une abnégation rarement vu auparavant.

En cette fin d’année 2019, Rafael Nadal est de retour dans son village après une saison éprouvante pour profiter de sa famille mais également se préparer pour le début de saison qui débutera à Perth lors de la première édition de l’ATP Cup. Le 28 décembre, l’enfant de Manacor répète ses gammes en toute intimité sur le court central devant une trentaine de spectateurs, bien loin de l’effervescence des tournois du grand chelem. Après cet entraînement matinal, il signe les derniers autographes et s’envolera quelques heures plus tard en direction de la chaleur australienne.

Crédits photos : Eurosport et Paul Chambelin

 

Paul Chambelin – 30 mai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :