Après une reprise maîtrisée le week-end passé, le championnat allemand repart de plus belle avec une 27e journée passionnante et spectaculaire. Alors que Dortmund et le Bayern se disputent le titre, les places restent précieuses et convoitées à l’arrière que ce soit pour l’Europe ou le maintien. Débarquement en Allemagne pour revoir le week-end dernier.

Le Bayern file vers le titre

2 (France Football)

Score : 5-2
Le Bayern Munich, champion en titre, retrouve son antre lors de la réception de l’Eintracht Frankfurt. Pour l’occasion, l’Allianz Arena s’est emparée de chants de supporters enregistrés pour animer cette rencontre. Le coach munichois Hans-Dieter Flick, qui a récemment prolongé avec le club bavarois, opte pour un 4-2-3-1 où l’on retrouve les Français Benjamin Pavard et Kingsley Coman sur l’aile droite du Bayern. Mickaël Cuisance et Lucas Hernandez débutent sur le banc aux côtés de Serge Gnabry. Du côté des visiteurs, on remarque la présence d’Almamy Touré en défense avec Evan N’Dicka, l’ancien parisien Kevin Trapp garde les cages Francfortoises.
Le Bayern démarre fort, le meilleur buteur Robert Lewandowski fracasse la barre transversale sur une volée surpuissante. Trapp est prévenu, le portier allemand porte bien son rôle de dernier rempart en repoussant une tête de l’attaquant polonais, complètement seul dans la surface. La défense des Blancs prend l’eau et sur une combinaison côté gauche, Muller déborde avant de trouver Leon Goretzka en retrait qui attrape la lucarne. La mi-temps approche lorsqu’Alphonso Davies décide de faire parler son talent, son centre millimétré profite à Thomas Muller qui réalise le break.
Le retour des vestiaires n’est pas plus glorieux pour l’Eintracht, le français Coman dépose un ballon sur la tête de Lewandowski pour le 27e but de la saison du polonais en 25 matchs. La rébellion des visiteurs s’enclenche à la 50e minute, le défenseur central Martin Hinteregger en profite pour inscrire un doublé sur corner et ramener les siens à une longueur du Bayern. Néanmoins, l’espoir est de courte durée puisqu’à l’heure de jeu, Davies poursuit son effort sur le côté droit et récupère une erreur de Gelson Fernandes pour tromper Kevin Trapp. En fin de rencontre, Martin Hinteregger inscrit un nouveau but, contre son camp cette fois-ci, portant son total à 3 buts lors de ce match. Peu inspiré sur une action anodine, l’allemand s’emmêle les pinceaux et pousse le ballon dans ses propres filets. Finalement, le leader gagne 5 buts à 2 avant de se déplacer au Signal Iduna Park de Dortmund, mardi dans ce qui semble être le match du titre. De son côté, Frankfurt affrontera Freiburg.

Leverkusen, la surprise de fin de saison

3 (Le Soir)

Score : 1-3
En grande forme ces dernières semaines, Leverkusen revient sur le quatuor de tête et compte bien se mêler à la lutte pour le titre tout comme son adversaire, le Borussia M’gladbach, solide 3e avant cette journée. De nouveau, les Français sont à l’honneur avec Marcus Thuram et Alassane Pléa titulaires d’entrée et buteurs la semaine passée avec le Borussia. On retrouve l’ancien Rennais Ramy Bensebaini à gauche de la défense, lui aussi buteur lors de la victoire 3 à 1 à Frankfurt. Leverkusen mise sur une équipe composée de jeunes joueurs comme le français Moussa Diaby et l’attaquant Kai Havertz auteur d’un doublé à Brême (1-4), formation entourée de joueurs plus expérimentés avec Sven Bender en défense ou Charles Aranguiz.
En confiance, les visiteurs piquent M’Gladbach d’entrée et Karim Bellarabi décale Havertz à la limite du hors-jeu qui ouvre le score. Le mauvais début de match des locaux se traduit par la perte de Breel Embolo au bout de 10 minutes suite à une douleur au mollet. Devant ses supporters en « cartons », le BMG n’y arrive pas et Leverkusen est tout proche du break lorsque Havertz, encore lui, heurte la barre sur un petit piqué et Demirbay voit sa tentative contrée in-extremis par Ginter.
Les locaux entament mieux le second acte et égalisent grâce à un but 100 % français. L’ancien niçois Alassane Pléa centre vers Marcus Thuram qui, d’une demi-volée, vient trouver le petit filet de Hradecky. L’ancien Guingampais a l’occasion du doublé quelques secondes plus tard mais bute sur le portier finlandais. Sur l’action qui suit, le Bayer part à l’attaque et Bellarabi est touché illicitement par Ginter, penalty accordé puis transformé par Havertz. Les deux équipes se rendent coup pour coup et c’est encore une fois Leverkusen qui est plus fort à ce jeu-là. Kerem Demirbay frappe un coup-franc excentré et Sven Bender saute plus haut que tout le monde pour offrir les trois points à son équipe. Au passage, les joueurs de Peter Bosz doublent leurs opposants au classement passant de la 5e à la 4e place avant d’accueillir Wolfsburg, Mönchengladbach se déplacera au Werder Brême.

Leipzig écœure Mayence

4 (Le Figaro)

Score : 0-5
Le Rasenballsport Leipzig se déplace à Mayence afin de retrouver le chemin de la victoire après un nul décevant face à Freiburg. Mayence, quant à eux, luttent pour leur maintien et une victoire leur permettrait de s’éloigner de la zone tant redoutée. Le M05 débute avec le français Moussa Niakhaté en défense et son trio Quaison-Onisiwo-Boëtius en attaque. Le RB Leipzig fait également confiance aux Bleus, Dayot Upamecano prend place en défense centrale, Christopher Nkunku, meilleur passeur de son équipe, démarre côté gauche et l’ancien Montpelliérain débute sur le banc. Lors du match aller, le RBL l’avait emporté 8 buts à 0.
Encore une fois, la délivrance se fait tôt dans la rencontre, 11e minute, débordement de Laimer qui sert Timo Werner pour l’ouverture du score. Inarrêtable, le RBL déroule, Sabitzer centre pour Poulsen qui marque de la tête puis Marcel Sabitzer conclut une belle action d’un plat du pied en lucarne. 3-0 à la pause, le match se dirige vers une nouvelle raclée pour Mainz. Surtout que Timo Werner inscrit son deuxième but personnel dès le retour des vestiaires bénéficiant d’un travail remarquable de Kampl. Les hommes de Nagelsmann lèvent le pied, l’international allemand y va même de son petit triplé grâce à un petit lob astucieux suite à un coup-franc rapidement joué par Poulsen. Le RBL l’emporte sur un score fleuve atomisant Mayence sur les deux rencontres de la saison, 13 à 0 en cumulé. Repositionnés en 3e position, ils recevront le Hertha Berlin actuellement en forme pour le compte de la 28e journée, Mayence ira défier l’Union Berlin.

Les autres résultats

Concernant les autres rencontres de cette journée, Dortmund continue de mettre la pression sur le Bayern en l’emportant 2 buts à 0 sur la pelouse de Wolfsburg avec une nouvelle réalisation de l’ancien Lorientais Raphaël Guerreiro. Le Hertha écrase l’Union Berlin 4 à 0 dans le derby, Hoffenheim ne parvient pas à se défaire de la lanterne rouge Paderborn (1-1) tandis que le Werder Brême s’impose à Fribourg sur la plus petite des marges (0-1). Mené 2 buts à 0, Koln réalise une remontée spectaculaire et arrache le nul face à Dusseldorf alors que Schalke 04 subit cette reprise de plein fouet avec une nouvelle lourde défaite, cette fois-ci face à Augsburg (0-3).
Le championnat d’Allemagne retrouve ses habitudes avec un total de 32 buts inscrits durant cette journée soit une moyenne de 3,6 par rencontre, de quoi faire saliver les supporters mais aussi les joueurs des championnats étrangers. De plus, la 28e journée prend place en semaine ces 26 et 27 mai, datum dienstag !

Crédits photos : BeIn Sports, France Football, Le Soir et Le Figaro

 

Lenny Lussot – 27 mai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :