Ce week-end et après plusieurs longues semaines d’absence, c’est en Allemagne que le football faisait son grand retour. Dans une atmosphère pour le moins inédite, liée aux strictes mesures sanitaires que rendait indispensable le contexte actuel, les 18 équipes de l’élite allemande se retrouvaient sur les pelouses pour une 26e journée qui, en un sens, remettait toutes les joutes à plat et ce à chaque étage du classement. Voici donc un panorama des résultats de ces trois jours de reprise de l’autre côté du Rhin.

Dortmund triomphe sans trembler

2 (Sport Magazine)

Score : 4-0.
Dans le derby de la Ruhr, le Borussia Dortmund s’est imposé avec la manière face à son rival géographique Schalke 04. Supérieurs en tout points, les locaux n’ont pas tremblé pour s’offrir 3 points cruciaux dans une course au titre qui derrière les appréhensions de la reprise restait l’objectif principal de ce retour sur les terrains. Pour ce faire, Lucien Favre avait fait confiance à ses cadres habituels en alignant un 3-4-2-1 en lequel il place régulièrement sa confiance et qui s’est révélé très efficace. Côté visiteurs, les piliers de l’effectif étaient également au rendez-vous pour ce match périlleux à travers un 3-4-3 qui a rapidement pris l’eau face aux impacts offensifs répétés des jaunes et noirs. Après une entame de match plutôt équilibrée et malgré un pressing intense de la part de Schalke, la balance penche peu à peu en faveur des locaux et c’est l’inévitable Erling Haaland qui parvient le premier à faire sauter le verrou. À la 29e minute, il fait irruption dans la surface et reprend à la perfection une passe de Thorgan Hazard qui fait suite à une initiative collective remarquable, pour inscrire le premier but de ce multiplex inaugural.
Par la suite, la domination du Borussia s’accroît et le portier de Schalke qu’est Marcus Schubert montre de plus en plus de signes de faiblesse qui profitent aux coéquipiers d’Haaland. Le second but est signé Raphaël Guerreiro qui par une frappe limpide à la 45e minute concrétise la tournure à sens unique que prend le match. Plus tard, Thorgan Hazard se mue en buteur et achève Schalke 04 dès le début de la seconde période. Le club de Gelsenkirchen coule complètement et son sort est définitivement scellé par une seconde réalisation de Guerreiro qui conclue à nouveau une superbe inspiration collective et un une-deux avec Haaland qui témoigne de la belle efficacité collective qu’ont démontrée les hommes de Lucien Favre tout au long de la rencontre. Le match se termine sur ce score de 4 à 0 et Dortmund est deuxième, à 4 petits points du leader bavarois. Schalke redémarre d’un mauvais pas et descend à la 8e place, sans toutefois accuser un retard trop important sur les autres prétendants à l’Europa League.

Le joli coup de Gladbach

3 (Cameroon Magazine)

Score : 1-3.
Cette reprise aurait dû signifier un retour sur une dynamique positive pour aborder de la meilleure des manières la fin de saison du côté de l’Eintracht Francfort. C’était toutefois sans compter le réalisme du Borussia Mönchengladbach qui est venu réaliser une excellente performance en s’imposant sans souci face aux coéquipiers de Kevin Trapp. Sur le papier et au vu des compositions d’équipe, les visiteurs sont favoris et concrétisent en un temps record cette avance anticipée. En effet, Alassane Pléa ouvre le score à la suite d’un désaccord au milieu de terrain après un peu plus de 30 secondes de jeu et porte un coup crucial au dynamisme relatif des joueurs de Francfort. Cinq minutes plus tard, une superbe passe longue de Lainer trouve Rami Bensebaini, déjà lancé sur son flanc gauche. Entré dans la surface, il se joue d’un premier défenseur et parvient à ajuster sa frappe. Il atteint le pied de Marcus Thuram juste devant la ligne de but qui inscrit le but du 2 à 0.
Sonné, l’Eintracht peine à réagir et se trouve totalement englouti par la maîtrise technique des visiteurs. Les assauts se succèdent sur le but de Trapp mais il faudra attendre la 73e minute pour qu’un penalty soit accordé au Borussia à la suite d’une faute litigieuse de Ndicka, pris de court par la vitesse offensive de ses adversaires. L’algérien Rami Bensebaini s’illustre à nouveau en se chargeant de ce penalty qu’il inscrit par une frappe puissante, en dépit du plongeon de Kevin Trapp. À une dizaine de minutes du terme, André Silva vient cependant réduire l’écart en trompant habilement Sommer. Trop peu pour cacher la fébrilité offensive des siens, il parvient cependant à récupérer une petite unité à la différence de buts mais Francfort s’incline et pointe 13e, tandis que Bensebaini et ses coéquipiers profitent de ce beau succès pour monter sur la troisième marche du podium.

Leipzig tenu en échec

4 (Le Figaro)

Score : 1-1.
Dans ce qui semblait être l’affiche idéale pour relancer une dynamique positive dans la course au podium, les hommes de Julian Nagelsmann se sont pris les pieds dans le tapis face à Fribourg. Du côté de Leipzig, une bonne partie des cadres étaient au rendez-vous dès l’ouverture, excepté Marcel Sabitzer qui est entré en jeu en seconde période. Pour Fribourg, le XI reprenait également la silhouette habituelle qui a permis au club de réaliser une saison jusqu’ici très honorable. L’entame de match est plutôt à l’avantage du RB Leipzig, mais la défense et le portier de Fribourg se montrent très efficaces et repoussent efficacement les tentatives offensives de Leipzig, offrant même quelques percées dans la surface adverse à leurs attaquants. Cependant, ce sont bel et bien les visiteurs qui parviennent à rééquilibrer la balance et qui ouvrent le score à la suite d’un corner dévié vers le fond des filets par Manuel Gulde après 33 minutes de jeu.
Fort de cette avance, le match continue de s’équilibrer et les tentatives de percées offensives sont de plus en plus nombreuses d’un côté comme de l’autre bien que la réussite ne manque quelque peu. Grâce à une montée en puissance de Timo Werner et Yussuf Poulsen notamment, Leipzig tend malgré tout à reprendre l’ascendant sur le jeu mais il faudra attendre la 77e minute pour que ce même Poulsen reprenne de la tête et à bout portant un beau centre qui lui avait été adressé par Kampl. Alors que l’on se dirige vers un partage des points plutôt logique, Robin Koch pense donner la victoire à Fribourg à la 94e minute suite à un coup franc. Néanmoins, le but est invalidé par la vidéo à cause d’une position de hors-jeu et le match se termine donc sur ce score de 1-1. Excellente performance pour les visiteurs, cette rencontre leur permet de grimper à la 7e place du classement, tandis que Leipzig perd une place précieuse au classement comptable.

Les autres résultats

Dans les six autres rencontres de cette journée du championnat allemand, c’est d’abord Wolfsburg qui réalise une excellente performance en s’imposant 2 buts à 1 face à Augsburg. Dusseldorf et Paderborn, concurrents dans la lutte au maintien, se quittent sur un score nul et vierge (0-0) alors que le Herta Berlin surprend et ne laisse aucune chance à Hoffenheim en s’imposant 3 à 0. Cologne et Mayence se neutralisent (2-2), le Bayern de Munich domine sans peine l’Union Berlin, tandis que le Bayer Leverkusen dispose d’un Werder en difficulté avec une victoire 4-1.
Comme en témoigne le total de 27 buts inscrits au cours de cette journée, les conditions spéciales autour de l’organisation des matchs n’auront pas véritablement impacté le jeu. Chacun des 18 clubs semble peu à peu retrouver les automatismes les plus cruciaux, alors que les luttes pour le maintien, le podium et l’Europe sont plus que jamais engagées !

Crédits photos : Be Soccer, Sport Magazine, Cameroon Magazine et Le Figaro

Mathis Beautrais – 19 mai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :