La légende du football néerlandais Johan Cruyff nous a quitté il y a quatre ans déjà, c’était le 24 mars 2016 à la suite d’un cancer du poumon à 68 ans. Cette triste date d’anniversaire nous rappelle autant sa carrière exceptionnelle de joueur que d’entraîneur mais aussi l’hommage du Camp Nou pour une de ses nombreuses légendes le soir, d’un Classico. Nous vous parlons de lui, du hollandais volant comme il était surnommé.

Le commencement avec l’Ajax

2 (Pinterest)

Johan Cruyff naît le 25 avril 1947 à Amsterdam. Dès son plus jeune âge, Johan impressionne par sa capacité de percussion, de finition et par sa technique incroyable. Depuis tout petit, son rêve est de devenir footballeur professionnel. Il avait un véritable don quand il avait le ballon dans les pieds et, par chance, il habitait en face de l’Amsterdam Arena (l’actuel stade de l’Ajax d’Amsterdam). Très vite, le jeune prodige néerlandais se rend bien vite compte que la vie est rude dans sa famille et que sa seule solution est de se tourner entièrement vers le football. Son père décède d’une crise cardiaque alors qu’il n’a que douze ans et sa mère est bien mal payée avec son travail de femme de ménage.
Johan Cruyff est rapidement repéré par l’Ajax Amsterdam et signe son premier contrat professionnel à 16 ans. Il gravit les échelons et pour son premier match parmi les grands, il marque même un but malgré la défaite 3-1 de son équipe. Au fil des saisons, il illumine les matchs par son talent et marque véritablement son empreinte au sein du club de l’Ajax. Avec la philosophie de jeu ajaccide (le football total), son équipe parvient à se hisser en finale de la Coupe des Clubs Champions face au Milan AC (défait 4-1). En 1971, il remporte son premier ballon d’Or et devient la légende du club de la capitale hollandaise en inscrivant 273 buts en 371 matchs. Après onze ans passés avec son club de cœur, Johan rejoint le FC Barcelone en 1973.

Cruyff sur le toit du monde

3 (Pinterest)

Son arrivée au Barça est d’autant plus spectaculaire puisqu’il conquit le cœur des supporters catalans avec son style de jeu si particulier. La même année de son transfert, il remportera son deuxième ballon d’Or. En 1974, et pour la deuxième année consécutive, Johan Cruyff s’adjuge ce précieux trophée et devient alors le premier joueur de l’histoire à en remporter trois. À cette époque, il est considéré comme le meilleur joueur d’Europe. Avec le Barça, Cruyff gagnera tout et fera partie d’une équipe invincible dirigée par Rinus Michels et il sera même un grand acteur lors de la victoire du Barça 5 à 0 au Santiago Bernabeu. Il inscrit 61 buts en 184 matchs avec les Blaugranas avant de rejoindre les Etats-Unis où il jouera avec les Los Angeles Aztecs puis Washington Diplomats. Il achèvera sa carrière au Feyenoord Rotterdam. Avec les Pays-Bas, Johan Cruyff compte 33 buts en 48 sélections et arrive avec les Oranjes en finale de la Coupe du Monde en 1974 avec une défaite 2 buts à 1 face à l’Allemagne de l’Ouest en pleine période de guerre froide. En tout, Cruyff inscrira 408 buts en 716 matchs avec un beau palmarès, notamment ses trois ballons d’Or.

L’hommage du Camp Nou pour une de ses légendes

4 (Europe 1)

Johan Cruyff décède le 24 mars 2016 à la suite d’un cancer du poumon. Sa mort intervient quelques jours avant un Classico tant attendu puisque c’est la première de Zinédine Zidane sur le banc du Real Madrid au poste d’entraîneur. Le 2 avril, ambiance des grands soirs au Camp Nou avec comme attendu un hommage extraordinaire et vibrant d’émotions des supporters catalans. À l’entrée des joueurs, un tifo tout simplement splendide se forme sur toutes les tribunes avec l’hymne catalan chanté par pas moins de 99 000 personnes. Un hommage rempli d’émotion avec un tifo où l’on peut apercevoir le maillot avec le numéro 14 porté par Johan Cruyff mais aussi ces deux mots si simples mais pourtant si poignants et significatifs : Gracies Johan (Merci Johan). Une minute de silence avant le coup d’envoi a été respectée. Le Barça va tout de même s’incliner à domicile 2 à 1 malgré l’ouverture du score de la tête sur corner par Gérard Piqué à la 56e minute et des buts signés Karim Benzema d’un geste acrobatique et de Cristiano Ronaldo d’une frappe entre les jambes du gardien. Mais au-delà de la défaite face au Real, le Barça et le monde va surtout retenir l’hommage du Camp Nou pour une légende du football, le hollandais volant Johan Cruyff.

Crédits photos : Huffington Post, Pinterest, Pinterest (2) et Europe 1

 

Simon Reveau – 6 mai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :