La région de Mulhouse est actuellement très touchée par l’épidémie de coronavirus et vit une période difficile qui la médiatise, mais son club de football qu’est le FC Mulhouse est aussi très réputé dans la région. Le jeune Mathis Ley en est l’exemple parfait, le portier des U17 est très prometteur et à découvrir en exclusivité !

Portrait

Nom : Ley

Prénom : Mathis

Âge : 16 ans

Région : Grand-Est

Débuts au football : 8/9 ans

Équipe actuelle : FC Mulhouse (U17 National)

Équipe préférée : Olympique Lyonnais (FRA)

Statistiques 2019-2020 : 3 clean sheets, 36 buts encaissés en 20 matchs

Spécialité : Jeu au pied, réflexes et penalties

En plus de cette petite biographie, découvrez l’interview de Mathis qui revient sur sa personnalité, le poste de gardien de but en détails ou encore la combinaison école / football

Si tu devais te décrire en 3 adjectifs…

Mathis : Je pense que je suis quelqu’un d’assez travailleur, discret et sérieux.

Quel est le plus beau match que tu as disputé et pourquoi celui-ci et pas un autre ?

Mathis : Une finale dans un tournoi U13, je jouais avec Nancy et on affrontait Lyon qui est mon équipe favorite. Ce fut un plaisir de jouer contre eux et ça m’avait marqué, malheureusement on avait perdu 1 à 0 sur penalty.

À quel âge et dans quelles conditions as-tu débuté le football ?

Mathis : J’ai commencé dans un petit club d’Alsace en U9, mon père avait joué et y entraînait là-bas et quand j’ai rejoint le club, mon frère y jouait aussi. J’ai tout de même toujours été surclassé, ce n’était pas un niveau exceptionnel mais quelque part ça m’a habitué, ensuite Mulhouse m’a repéré en U12 où j’évolue depuis.

2

Comment en es-tu arrivé à devenir gardien de but et qu’est-ce qui te plaît dans ce poste ?

Mathis : De base, j’avais commencé en tant que joueur de champ et mon frère qui était en U13 à ce moment-là était gardien de but. C’était comme un exemple pour moi et du jour au lendemain, j’ai voulu faire comme lui donc je l’ai recopié et j’ai été dans les cages. Le comble de l’histoire, c’est qu’il n’est plus gardien et est sur le terrain à présent, pourtant c’est en partie grâce à lui que je suis ici aujourd’hui. Le style du gardien et les responsabilités me plaisent, une bonne équipe c’est avant tout un bon gardien et j’aime aussi ce côté responsabilité, être le dernier rempart de l’équipe.

Quel profil de joueur es-tu, plutôt expressif ou discret et pourquoi ?

Mathis : Dans la vie je suis plutôt quelqu’un de discret mais dès que je rentre sur le terrain, je deviens expressif et c’est aussi ça le rôle du gardien, de plus je suis capitaine donc c’est un peu à moi de montrer l’exemple. Comme dit au début, je suis plutôt calme dans la vie et ce poste m’a changé car on se doit de donner de la voix et de diriger sa défense. Au début c’était compliqué, on me reprochait d’être trop calme, encore aujourd’hui un petit peu mais nettement moins et c’est grâce à ça que dans la vie je suis moins timide et moins discret.

3

« C’est un peu à moi de montrer l’exemple »

Tu évolues aujourd’hui au FC Mulhouse qui est en National 2. Es-tu content d’être là-bas et quels sont tes objectifs avec ce club ?

Mathis : Je suis content d’être là, c’est comme mon club formateur puisque j’y suis arrivé jeune en U12 donc je connais tout le monde et ici on me fait confiance. Il est certain que mon rêve sera d’évoluer en pro et si j’en ai l’occasion bien sûr que je la saisirais, tout le monde serait content pour moi et dans le cas contraire, je me vois très bien rester au FC Mulhouse.

Où en es-tu concernant tes études et est-ce difficile de combiner le football et le scolaire ?

Mathis : Actuellement je suis en 1e générale, je me débrouille mais ce n’est pas toujours facile surtout que le niveau s’est élevé donc il faut vraiment travailler. Avant en seconde je ne ressentais pas non plus le besoin de trop travailler mais là en effet c’est plus dur mais j’ai réussi à me mettre à travailler et les résultats suivent. Je m’entraîne 4 fois par semaine, plus le match ça fait 5 moments dédiés au football, mais pour l’instant ça va car j’arrive à bien combiner les deux.

4

Selon toi, quelles qualités un gardien doit avoir et à l’inverse, quels défauts ne doit-il pas avoir ?

Mathis : Un gardien a besoin de folie, il doit en avoir pour arriver à sortir un peu partout notamment les pieds des joueurs. Le défaut est justement qu’il faut trouver le juste-milieu entre pas assez et trop de folie, il faut savoir se canaliser et dans mon cas, j’y arrive grâce à mon tempérament.

Quel est ton rêve ultime ?

Mathis : Signer dans un club professionnel à court-terme serait magnifique et quelque chose d’un peu plus fou, ce serait de signer à l’Olympique Lyonnais et de jouer en Équipe de France mais ça reste mon rêve ultime. Lyon est l’équipe que je supporte depuis tout petit et représenter son pays doit vraiment être exceptionnel.

Une anecdote pour terminer ?

Mathis : Je n’en ai pas vraiment mais je tiens à remercier ma famille, mes parents et mon frère qui seront toujours présents pour moi et je les en remercie. Je n’oublie pas bien sûr mon club et notamment mes coéquipiers mais avant tout les gens qui sont au quotidien avec moi et qui croient en moi.

Merci Mathis pour l’interview accordée malgré les circonstances, bon courage !

Crédits photos : FC Mulhouse

 

Pavel Clauzard – 24 mars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :