Du 4 au 11 mars, beaucoup de choses se sont passées et il y a eu de l’impact dans la tête des joueurs mais aussi des spectateurs, tout ça à cause du King James… Malgré l’arrêt de la NBA pour cause de coronavirus, retour sur les derniers matchs qui ont eu lieu et les différents enseignements !

3 matchs importants de la semaine :

2 (New York Times)

Vendredi 6 mars était la date du retour de Stephen Curry sur les parquets NBA après sa terrible blessure au poignet qui avait éloigné l’ancien double MVP de la saison régulière, qui avait en quelque sorte enterrée les Warriors de cette saison NBA. Le sergent Curry comme on l’appelle à San Francisco était de retour ce vendredi-là pour faire trembler les filets adverses à 3 pts, mais son retour n’était pas le plus simple ! En effet face à l’équipe des Toronto Raptors bien installée à la 2e place de la Conférence Est, la victoire n’était pas le principal objectif mais plutôt une remise en forme du meneur. Le minimum serait de dire que c’est chose faite pour Curry qui a joué 30 minutes, a inscrit 23 points et réalisé 7 rebonds et 7 passes décisives sans oublier des actions qui ont déjà fait le tour des réseaux sociaux pour son retour. Malheureusement en face, les canadiens de Toronto étaient là pour prendre une victoire et un certain Norman Powell que l’on reverra plus tard s’en est en grande partie chargé. 37 points et un record en carrière dépassé pour le joueur des Raptors, victoire 121 à 113 pour continuer la course comme dauphin des Bucks de Milwaukee.
Poursuivons donc avec la rencontre que la communauté basket attendait au vu de la course au titre de MVP (meilleur joueur de la saison régulière) très disputée. Bucks et Lakers s’affrontaient dans une affiche qui ressemble déjà aux finales NBA selon certains. Le match dans le match Giannis contre LeBron s’est fait ressentir et à ce jeu-là, le « King » est le plus fort et a su imposer sa loi sur le parquet du Staples Center. 37 points, 8 rebonds et le même nombre de passes décisives pour LeBron qui a en grande partie aidé son équipe à dominer celle du Greek Freak des Bucks qui ne s’est pas caché pour autant (32 pts, 11 rebonds et 6 passes) mais n’a rien pu faire face aux Angelinos de Los Angeles. Finalement, c’est une victoire pour les Lakers qui poursuivent leur chemin en tête de la Conférence Ouest, 113 à 103 pour l’équipe du King. Mais ce succès a eu beaucoup d’impact dans les médias, est-ce que la course au MVP est relancée ? Tout ce que l’on sait, c’est que ce match est dans la tête de beaucoup de monde après la domination de LeBron James !

3 (Bleacher Report)

On prend les mêmes et on recommence ? Tel est le message envoyé encore une fois par les Lakers en back to back. Le lendemain après la rencontre contre les Bucks, Clippers et Lakers se retrouvaient au sommet de la Conférence Ouest, les deux équipes de Los Angeles qui s’étaient déjà retrouvées trois fois cette saison (3 victoires des Clippers). Elles se retrouvent une ultime fois dans un match primordial pour les Lakers qui veulent s’imposer comme la seule équipe de Los Angeles. LeBron James a su prendre la partie à son compte mais cette fois-ci, son compère Anthony Davis a eu peut-être autant de crédit que lui.
En attendant de savoir cela, les 2 joueurs sont auteurs ensemble de 58 points, 11 passes et plus de 10 rebonds pour imposer encore plus leur suprématie. Mais de l’autre côté, le duo des Clippers composé de Kawhi Leonard champion l’année dernière et son pote Paul George était là et ne comptait pas rendre les armes de sitôt. Auteurs aussi de 58 points à eux deux, ils n’ont pas à rougir de leurs performances mais malgré cela, ils ne peuvent pas nier la supériorité de leurs adversaires du soir, défaite 103 à 112 pour eux.

La performance de la semaine :

CA: Phoenix Suns v Los Angeles Lakers

Nous serons tous d’accords pour dire que LeBron James s’est surpassé et a même remis en question la course au MVP ! C’est notamment grâce aux performances de son équipe et de son influence qu’il est élu joueur de la semaine NBA ! 3 victoires pour 1 défaite, le leader des Lakers est en mission pour ramener la bague à LA. En résumé, LeBron James cette semaine-là, ça a été 116 points, 42 passes décisives en 4 matchs, de véritables statistiques de MVP ne pensez-vous pas ?

La course aux play-offs :

5 (Parlons Basket)

  • Sur la côte ouest, c’est Los Angeles qui fait parler notamment les Lakers bon premier, ce n’est pas près de changer puisque LeBron James et Anthony Davis sont en mission et ça se remarque de plus en plus sur le terrain. Pourquoi pas la bague pour eux ?

  • Les Clippers quant à eux ont lancé la machine du moins c’est l’impression que cela donne, l’intégration finale de Paul George dans l’équipe et le cinq majeur qui commence à se dessiner pour la franchise semble bons. On a également appris dans la semaine le recrutement de Joakim Noah, le français anciennement All-Star a signé un contrat de 10 jours pour évaluer ses performances, et si la franchise allait chercher le sacre ultime en compagnie du français ?

  • Enfin, les Pelicans, équipe de Brandon Ingram et Zion Williamson numéro 1 de la dernière draft, ont enclenché la vitesse supérieure dans la course aux play-offs et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela marche plutôt bien. Les joueurs de la Nouvelle-Orléans comptent bien prendre la 8e place aux partenaires de Ja Morant le rookie qui se dispute la première place du ROY (rookie of the year) avec Zion Williamson. Ils se battent pour garder leur qualification aux play-offs, une fin de saison qui promet d’être passionnante sur les 2 tableaux !

  • Et à l’Est donc ? Bucks et Raptors sont déjà assurés d’être en après-saison donc l’une des deux se repose un peu. En effet, ces premiers protègent leur MVP Giannis Antetokoumpo pour l’après-saison, l’hypothèse de l’année à 70 victoires s’envole peu à peu s’ils continuent le low-management (le fait de reposer ses joueurs en vu de l’après saison).

  • Au détriment de leur leader, les Raptors de Toronto eux ne se reposent pas pour tenter de conforter leur seconde place. En effet, Boston et Miami sont encore en course pour piquer la seconde place aux canadiens mais cette semaine semble avoir fait passer un cap. Boston a encaissé quelques défaites et cela a creusé une petite avance pour les Raptors, on devrait se diriger vers un top 3 Bucks – Toronto – Boston.

  • Bradley Beal, joueur des Wizards de Washington, est frustré de ne pas avoir été sélectionné aux All-Star Game et il le fait savoir sur le parquet. Le joueur est en feu depuis 1 mois, il enchaîne les performances de haut-vol pour permettre à sa franchise de participer aux play-offs, 38 points encore face aux Knicks de New York. Il s’agit là sûrement de l’histoire à suivre dans cette fin de saison puisque si Beal réussit l’exploit d’emmener Washington en play-offs, un grand message sera envoyé à toute la NBA.

La touche française de la NBA :

Rudy Gobert

À chaque numéro, trois français seront sélectionnés et décryptés en fonction de leurs performances. Cette fois-ci, nous allons donc découvrir ensemble les coups d’éclats de Rudy Gobert (Utah Jazz, pivot), Evan Fournier (Orlando Magic, arrière) et le rookie Seykou Doumbouya (Detroit Pistons, ailier). Commençons par le double DPOY (défenseur de l’année) Rudy Gobert qui vit des semaines difficiles en ce moment du côté de Salt Lake City. En effet, son équipe des Utah Jazz ne semble plus « jouer » avec lui, très peu de ballons lui sont donnés et la frustration monte pour le pivot français à tel point qu’elle est ressortie plein match face aux Raptors. Après une altercation avec OG Anunoby, le français est expulsé alors qu’il est victime du coup, malheureusement le règlement est appliqué puisque Rudy a voulu s’expliquer avec le joueur sur le terrain. Dure semaine pour le français auteur de seulement 43 points, lui qui en cours de saison pouvait mettre le double par semaine.
Evan Fournier et son équipe des Orlando Magic qui se bat pour les play-offs n’ont malheureusement pas pu profiter des services du français, blessé au bras. Enfin, Seykou de son côté poursuit sa saison rookie plus discrètement qu’en début d’année où il avait le buzz avec un dunk très impressionnant sur Tristian Thompson, joueur des Cavs de Cleveland. Il est alors sur le banc et joue environ 5-6 minutes/match, on espère qu’il pourra s’exprimer un peu plus sur cette fin de saison qui se dirige vers un calvaire pour son équipe des Detroits Pistons après le départ d’Andre Drummond, le leader de l’équipe.

Crédits photos : Le journal de Montréal, Basket USA, The New York Times, Bleacher Report, Parlons Basket et Le Figaro

 

Lucas Vérité – 15 mars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :