Les tests en Formule 3 se sont terminés il y a peu, l’occasion pour nous de mettre en lumière cette magnifique pépinière à champions avec un pilote en particulier en la personne d’Alex Peroni. A 20 ans, il a déjà vécu énormément de choses que ce soit des victoires ou un crash spectaculaire, l’australien se confie à nous ici !

Portrait

Nom : Peroni

Prénom : Alex

Âge : 20 ans

Pays : Australie

Débuts au karting : 7 ans

Écurie : Campos Racing

Titre(s) : Champion du Monde V de V Challenge (2016)

Meilleure performance : Victoire à Monaco en Formule Renault (2018)

Pour accompagner ce petit portrait, voici son interview où il revient sur sa saison 2019 en F3, ses expériences passées ou encore de son accident à Monza

Si tu devais te décrire en 3 mots…

Alex : Ne jamais abandonner (NDLR : never give up en anglais).

Quelle est la plus belle émotion que tu as vécu et pourquoi ?

Alex : Dans les sports automobiles je dirais probablement la sensation de victoire à Monaco, c’est un endroit si incroyable pour gagner, cela a été de la pure joie.

Parles nous de ton parcours avant d’arriver en Formule 3. Penses-tu qu’il a été difficile ?

Alex : Quand on est pas sous les feux des projecteurs c’est très difficile surtout concernant le financement et l’incertitude à la fin de chaque année de ne pas savoir si ma carrière va continuer ou non. Mais c’est le chemin qui mène à la Formule 1, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que ce soit facile et c’est ce qui rend tout cela incroyable.

2

Tu as été en convalescence après ton accident à Monza en septembre dernier. Comment te sentais-tu physiquement et mentalement après cet événement ?

Alex : Physiquement tout allait bien, j’avais juste le buste qui me faisait un peu mal mais je m’entraînais dur autant que je pouvais afin d’être prêt pour la saison 2020. Côté mental, ça a été très difficile surtout aux premiers stades de la blessure : se rendre compte des répercussions et maîtriser le tout… Mais maintenant je suis plus motivé que jamais !

Ce fut ta première saison en Formule 3 et au sein de l’écurie Campos Racing. Quel bilan en tires-tu ?

Alex : Cela n’a pas été l’année que l’on espérait, je pense qu’on avait du potentiel et qu’on méritait de meilleurs résultats mais ce n’est pas arrivé. Cela a quand même été une année d’apprentissage et je suis confiant, je peux obtenir de belles choses en 2020.

3

« Je suis plus motivé que jamais »

Que vas-tu faire l’année prochaine ? Dans quelle écurie seras-tu et avec quels objectifs ?

Alex : Je reste chez Campos Racing cette année, l’objectif reste toujours de gagner.

Tu es passé par 4 écuries : Torino Squadra Corse, Fortec Motorsport, MP Motorsport et Campos Racing. Quels ont été les apports et les enseignements des différentes équipes ?

Alex : J’ai énormément de bons souvenirs avec chaque écurie et j’ai beaucoup grandi en tant que pilote au fil des ans. Fortec était une grosse équipe pour moi, être dans une grosse équipe pour la première fois et courir dans un championnat très compétitif (Formula Renault Cup) fut enrichissant. J’ai appris comment une grosse équipe court, cela m’a ouvert les yeux sur ce que voulait dire « être un pilote » et sur tous les coulisses d’une écurie ce qui est super important.

4

Dans une interview accordée à « Behind the News », tu as affirmé t’inspirer de Ricciardo, Schumacher et Senna. En quoi t’inspirent-ils ?

Alex : Ce n’est pas très original… Mais oui j’ai grandi en regardant « Schumi » (surnom de Schumacher) et d’après moi, il a tout ce qu’un athlète de classe internationale devrait avoir. Daniel est un autre type de pilote très rapide, il est australien et est un mec génial, je l’ai rencontré plusieurs fois et à chaque fois, cela a été super de discuter avec lui car il est si terre à terre. Bien qu’il soit d’une génération antérieure à la mienne, Senna m’a passionné pour le sport automobile. Regarder son documentaire et toutes les vieilles vidéos m’ont frappé et m’ont inspiré pour être pilote.

La Formule 1 est-elle un rêve absolu pour toi et si oui, pourquoi ?

Alex : La F1 est la cible et l’a toujours été, c’est le sommet du sport automobile et tout ce qui concerne la F1 me fascine, j’espère en faire partie un jour.

As-tu un message pour ta famille et tes soutiens ?

Alex : C’est un effort de groupe comme une équipe. Sans ma famille, mes soutiens et mes supporters, je ne serais pas capable de faire tout cela et c’est pour cette raison que je suis très reconnaissant à leur égard.

Merci Alex pour le temps que tu nous as consacré, bonne saison 2020 à toi !

Crédits photos : Dutch Photo Agency

 

Pavel Clauzard&Solal Pestana – 4 mars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :