À une bonne dizaine de journées du terme de cette saison, les écarts se creusent entre le haut et le bas de tableau avec notamment Orléans qui est au plus mal et qui risque de descendre en National. Retour sur la remontada de Valenciennes, le troisième succès de Grenoble à la maison et la victoire sans difficulté de l’ACA !

En deux minutes, VA a tout renversé

2 (T.Lo Presti - VAFC)

Score : 3-2.
Hier soir, le Stade du Hainaut a été le théâtre du match le plus animé de ce multiplex, Valenciennes y accueillait Sochaux. Les deux équipes du milieu de tableau proposent du contenu intéressant tout au long de ce match, VA est la première équipe à frapper après huit minutes de jeu et une frappe de Chevalier contrée par Thioune, Prévot semble battu. Mais c’est Sochaux qui ouvre le score deux minutes plus tard, Abdoulaye Sané décale Diop sur la droite et ce dernier conclut d’une frappe puissante et millimétrée du droit (0-1, 10e). Valenciennes veut réagir et part aussitôt à l’attaque, une passe est interceptée par Diop dans sa moitié de terrain pour lancer Sané sur la ligne médiane en profondeur, le sénégalais inscrit sa 10e réalisation de la saison (0-2, 11e). C’est la stupeur du côté du Valenciennes Football Club qui a pris deux buts en moins de deux minutes alors qu’il s’agit de la meilleure défense de Ligue 2 et qu’elle n’avait encaissé que cinq buts à domicile depuis le début de saison.
Les sochaliens jouent calmement et posent tranquillement leur jeu, les locaux ont beaucoup de mal jusqu’à la 69e minute. Mathieu Chergui adresse un centre astucieux au point de penalty au jeune Noah Diliberto qui ajuste Prévôt d’une belle tête (1-2, 69e). VA prend confiance et comme Sochaux, les hommes d’Olivier Guégan inscrivent deux buts en moins de deux minutes avec une réalisation de Cabral. L’ailier valenciennois crochète Teikeu et son tir est légèrement dévié, Prévot ne peut que s’incliner (2-2, 71e). VA croit à la victoire après ce renversement de scénario. Neuf minutes après l’égalisation, le VAFC obtient un corner, le ballon arrive au second poteau et revient sur Chergui à l’entrée de la surface. Ce dernier reprend le ballon de volée et inscrit un but superbe avec l’aide de la barre (3-2, 80e). Sochaux a donc dominé le match jusqu’à l’égalisation, derrière l’équipe a perdu ses moyens et les rouges en ont profité pour inverser la tendance. Valenciennes est 7e avec 38 points, le FC Sochaux-Montbéliard est 11e avec 6 unités de moins au compteur.

La passe de trois pour Grenoble à domicile

3 Le Dauphiné)

Score : 3-1.
Promu en Ligue 2 en 2018, Grenoble réalise toujours de bons matches comme celui d’hier soir avec la réception de Niort. L’entame de match est catastrophique pour les niortais puisque le gardien Quentin Braat relance à ras-du-sol directement sur Benet qui n’a plus qu’à propulser le ballon au fond (1-0, 6e). La première mi-temps n’est pas exceptionnelle, le jeu manque de rythme et les Chamois ont du mal dans la première demi-heure. Après cela, les niortais se réveillent avec une frappe lointaine de Louiserre (39e), une tête de Sissoko (44e) ou encore un but refusé à Leautey pour hors-jeu (52e).
Niort est récompensé de ses efforts avec le but de l’égalisation inscrit par le défenseur Guy-Marcelin Kilama sur un corner de Vion (1-1, 57e), ce retour au score est amplement mérité. Le GF38 ne veut pas se contenter du match nul et pousse, les joueurs du Chamois FC défendent comme ils le peuvent et en catastrophe à l’instar de Vion qui envoie le ballon sur sa propre barre. Moussa Djitté est lancé dans la profondeur et contrôle à merveille le ballon pour enrouler sa frappe qui termine sa course sous la barre, ce golazo est son 7e but de la saison (2-1, 84e). Les grenoblois se mettent définitivement à l’abri avec un contre, un caviar d’Arsène Elogo pour Willy Semedo (3-1, 91e). Comme à l’aller, c’est Grenoble qui s’impose logiquement et l’équipe de l’Isère se classe 9e avec 35 points, Niort est barragiste avec 22 points.

Ajaccio en tout sérénité

4 (Sports)

Score : 0-3.
Ce déplacement chez la lanterne rouge qu’est Orléans n’a été qu’une simple formalité pour le 3e du championnat Ajaccio. Le début de rencontre est équilibré entre les deux formations et on assiste à une grosse bagarre au milieu de terrain pour conserver le cuir. La première situation dangereuse est en faveur des Guêpes avec un centre du latéral Arial Mendy pour Edouard Butin (25e) mais il ne cadre pas. Les corses réagissent sur un corner mais Hugo Cuypers n’arrive pas à cadrer sa tête (0-0, 34e). Quelques instants après cette occasion, Issa Soumaré manque sa passe et Gaëtan Courtet intercepte, il tire du milieu de terrain à 50 mètres et vient lober Letellier qui est avancé (0-1, 40e). Cette inspiration de génie est bien évidemment le plus beau but de cette journée et il s’agit de son 50e en Ligue 2.
L’USO réagit dans le second acte avec une reprise non cadrée de Butin (53e) et une frappe d’Arial Mendy (61e), ce sont les deux dernières actions offensives du match des jaunes-et-noirs. Hugo Cuypers double la mise après un centre de Tramoni dévié par un défenseur qui lui revient dessus (0-2, 71e).
L’Orsi procède en contre et Matteo Tramoni adresse un caviar pour Courtet qui y va de son doublé (0-3, 77e). Les résultats ne sont pas là pour l’USO et une fracture s’est faite entre le club et les supporters avec moins de 2000 personnes présentes à la Source et des banderoles telles que « Vous êtes nuls et chaque semaine ça empire » ou encore « Il n’y a plus d’âme dans cette équipe ». L’entraîneur Didier Ollé-Nicolle pourrait être démis de ces fonctions dans le week-end, on aurait donc un troisième coach sur le banc de l’USO cette saison. Ils sont toujours lanterne rouge avec 8 points de retard sur le premier non relégable. L’Orsi conforte sa 3e place avec 45 points.

En bref : Auxerre et Chambly se quittent sur un nul logique (0-0), même score entre Le Mans et Rodez alors que le Paris FC gagne contre le Havre avec un but de Jérémy Ménez à la 10e (1-0). Caen s’incline en fin de match alors que le nul était mérité face à Troyes et un but de Lenny Pintor, son 4e de la saison (0-1). Ce samedi, Clermont a réalisé une belle opération en s’imposant à Lorient 1 but à 0, tandis que Guingamp a aussi réalisé un petit hold’up en l’emportant 1 à 0 à Marcel Picot. Lundi, Châteauroux accueillera le RC Lens qui peut prétendre à recoller avec Lorient en tête du championnat.

Crédits photos : France Football, T.Lo Presti/VAFC, Le Dauphiné et Sports

 

Les Reporters Incrédules – 15 février

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :