Les championnats de France en salle pour les marcheurs et marcheuses ainsi que pour les heptathlonien et pentathloniennes se déroulaient ce week-end à Lyon. Ce sont les premiers titres de champions et championnes de France décernés en 2020 et nous allons vous faire le bilan de cette compétition !

Mattéo Duc conforte son statut

2

Après avoir été sacré en 2018 en cadets et en 2019 en juniors sur 5000 m marche en salle, notre parrain Mattéo Duc assoit encore un peu plus son statut en remportant à nouveau l’or dans la catégorie junior en terminant à 1 seconde de son record personnel, 20’58’’47. Après sa course, Mattéo s’est confié à nous : « Ce titre représente de la régularité, j’arrive à prouver que je suis toujours le meilleur français de ma catégorie et il a autant de saveur que le premier voire plus car ça reste un titre de Champion de France et il est de plus en plus difficile à conserver », malgré tout sa sérénité surprend. « Il y a beaucoup de rivalité surtout cette année mais les détails font la différence, on va continuer la préparation pour le 10 km sur route et les France qui approcheront en mars puis les compétitions internationales en mai », 8 secondes derrière lui on retrouve Martin Madeline-Degy qui prend l’argent et Aymeric Hue qui s’empare du bronze en terminant à 56 secondes du vainqueur du jour. Sur la même épreuve en cadets, Ellis Batifol a glané le titre alors qu’en espoir c’est David Kuster qui est monté sur la première marche, lui qui avait remporté une médaille européenne en 2016. Enfin dans la catégorie senior, Kyrian Vallée s’adjuge la coupe après avoir terminé 2e l’an dernier.

Pauline Stey saute une marche

3

Après avoir pris la deuxième place en 2019 sur le 3000 m marche juniors féminin à Rennes, Pauline Stey prend sa revanche pour décrocher le titre à Lyon. Elle signe par la même occasion un nouveau record personnel en salle avec un temps de 13’21’’66, la concurrence était rude puisque sa première poursuivante Camille Moutard a terminé deux petites secondes derrière alors que Maele Terrec s’empare de la troisième place. Les autres résultats de cette discipline sont les suivants : en cadettes, Elvina Carre passe du 5000 m au 3000 m en salle avec un titre. Chez les espoirs, Marion Manaresi est décidément en réussite à Lyon car elle y avait déjà décroché l’argent sur la même distance en 2018, elle s’impose cette année. En seniors, Caroline Osmont glane son premier sacre national.

Simon Rey et Diane Marie-Hardy combinent bien

4 (Zimbio)

Les épreuves combinées en salle que sont l’heptathlon pour les hommes et le pentathlon pour les femmes ont aussi désigné de nouveaux champions. Chez les seniors femmes, Diane Marie-Hardy remporte ces championnats (4148 points), elle avait été championne de France du 400 m haies junior en 2015. La longueur et le 800 m lui ont rapporté un maximum de points puisqu’elle a terminée première sur ces deux épreuves. Pour rappel, le pentathlon est aussi composé du 60 m haies, du saut en hauteur et du lancer de poids. L’heptathlon est pratiqué l’été par les femmes et composé du 100 m haies, du saut en longueur, du lancer de poids, du saut en hauteur, du 200 m, du javelot et du 800 m. Pour les hommes, c’est l’hiver et des épreuves différentes que sont le 60 m plat, du lancer de poids, du saut à la perche, du saut en longueur, du 60 m haies, du saut en hauteur et enfin d’un 1000 m.
À ce petit jeu chez les seniors masculins, c’est Simon Rey qui a triomphé avec un total de 5368 points. Les jeunes étaient aussi là pour se disputer les titres dans les différentes catégories, le pentathlon cadettes a été remporté avec 3704 points par Océane Ouvrard, dans la catégorie junior c’est Léa Verdier qui décroche l’or et enfin en espoir, Léonie Cambours surclasse largement ses adversaires avec un score de 4147 points. En ce qui concerne l’heptathlon, en cadets Graig Briquet de Vincennes Athletic prend la première place (5252 pts). En juniors, c’est Samuel Pavan qui s’impose de justesse devant Téo Bastien et enfin en espoirs, le vice-champion du monde cadet du décathlon en 2015 qu’est Ludovic Besson remporte le titre.

Crédits photos : Alanis Duc et Zimbio

 

Martin Lhote – 5 février

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :