Le multiplex de ce vendredi soir s’est révélé très haché avec notamment huit penalties sifflés. Les matches des équipes du bas de tableau ont été très plaisants à suivre contrairement à ceux du haut du classement, retour sur trois matches de ce multiplex !

Un nul complètement fou entre Niort et Paris

NIORT CONTRE PARIS FC

Score : 4-4.
Il fallait être au Stade René-Gaillard hier soir pour voir un festival de réalisations entre les Chamois et le PFC avec pas moins d’un tiers des buts inscrits lors de ce multiplex. Niort était 18e et Paris 19e avant la rencontre, ce sont deux des trois équipes qui ont marqué le moins cette saison en Ligue 2, aucun amateur de ballon rond n’aurait pu prévoir un tel score. Ce sont les parisiens qui ouvrent le score avec une frappe superbement enroulée par Romain Armand dans l’angle gauche de la surface niortaise au bout de huit minutes de jeu. Les locaux ne se découragent pas pour autant et trois minutes plus tard, ils égalisent via l’international français U19 qu’est Goduine Koyalipou qui délivre sa troisième passe décisive en centrant vers Ibrahim Sissoko qui marque d’une très belle tête en prenant le meilleur sur son défenseur (1-1, 11e). Ce même Sissoko inscrit un doublé sur penalty dix minutes plus tard et permet donc aux hommes de Franck Passi de prendre l’avantage, le malien prend à contre-pied Vincent Demarconnay. Le contenu proposé est assez intéressant pour des équipes du bas de tableau, Romain Armand remet les compteurs à égalité sur penalty alors que Braat effleure le ballon du bout des doigts. Puis Sissoko inscrit le premier triplé de sa carrière sur penalty en trompant une nouvelle fois Demarconnay, les joueurs des Deux-Sèvres mènent à la pause.
Le second acte débute comme le premier avec un but dans les premières minutes, Mandouki reprend le ballon en une touche devant Braat après un centre de Lopez et se bat bien pour prendre le ballon puisque le portier niortais est juste devant lui (3-3, 51e). Par la suite, les deux équipes font jeu égal et aucune situation n’inquiète les deux gardiens jusqu’à la 82e. Mathieu Sans y inscrit le quatrième but de la bande à Passi sur un coup-franc détourné de la pointe du pied, Niort pense enfin s’imposer en championnat (4-3). Trois minutes plus tard, Braat repousse un penalty du PFC, ses coéquipiers commencent à croire à la victoire eux qui n’ont plus gagné depuis le 22 novembre dernier en Ligue 2 et la réception de Rodez. Mais ils craquent à la toute dernière seconde des sept minutes de temps additionnel après un grand cafouillage dans la surface, Ousmane Kanté le défenseur monté aux avant-postes propulse le cuir au fond. On a donc assisté à un match très serré et spectaculaire entre Niort et Paris, les deux formations ne bougent pas au classement avec respectivement 19 et 18 points.

Le Havre et Lens à la peine

3 (Paris Normandie)

Score : 0-0.
Un match alléchant à première vue entre Le Havre (5e) qui recevait Lens (2e), mais l’attente de ce choc n’a pas été au rendez-vous. Dans un stade Océane encore quasiment vide avec seulement 30 % de taux de remplissage dont beaucoup de lensois, les moins de 10 000 spectateurs assistent à un premier quart d’heure catastrophique pour les deux équipes et un niveau de jeu indigne de leur statut. Pourtant, la formation de Paul Le Guen croit marquer à la 20e minute avec un but de Loïc Badé, mais ce but est injustement refusé au défenseur pour un hors-jeu inexistant. Les havrais sont alors très déçus par cette décision qui ne peut pas être modifiée puisqu’il n’y a pas la VAR en Ligue 2. Le match commence un peu à s’emballer avec cette fois les lensois à l’offensive et l’ancien monégasque Corentin Jean qui oblige Mathieu Gorgelin à s’employer pour dévier la tête de l’attaquant à la 22e. Les havrais veulent montrer à leurs supporters qu’ils méritent leur classement dans ce championnat avec une frappe de Fontaine qui tire de loin, Jean-Louis Leca est obligé de sortir un superbe arrêt sans doute le plus beau de cette journée. Lens est au plus mal et Fortes ne passe pas loin du rouge après une faute grossière sur Kadewere qui partait seul au but (30e).
Au retour des vestiaires, coup dur pour les normands qui perdent leur attaquant et meilleur buteur de Ligue 2 qu’est Tino Kadewere, la seconde mi-temps est très pauvre en occasions. Les deux équipes s’observent, le premier tir lensois du deuxième acte n’intervient qu’au bout de la 70e minute de jeu. Les Sang-et-Or sont à l’attaque en fin de match après un beau mouvement entre Mauricio, Robail et Banza. Ce dernier tente un subtil ballon piqué que Gorgelin détourne en corner (84e). Finalement, les deux équipes se quittent sur un score nul et vierge. Le HAC est 6e avec 36 points alors que le Racing est 2e avec 43 points, soit cinq de moins que le leader Lorient.

Malherbe veut arracher les play-offs

4 (SM Caen)

Score : 0-1.
Chambly est candidat au maintien et Caen candidat à la montée, ces deux équipes s’affrontaient hier soir. Le match est dominé par les caennais avec une frappe de Zady Sery repoussée par Pontdemé qui revient sur Oniangué, il tire à côté à la 13e minute. Les normands sont dans un temps fort et quelques secondes plus tard, le portier camblysien sauve les siens en venant chiper le ballon à Malik Tchokounté la surprise du onze caennais. La seconde mi-temps s’anime un peu plus avec une reprise de volée de Tchokounté qui passe à 2 mètres au-dessus de la barre (52e). Chambly se contente de défendre avec cinq défenseurs et un bloc très bas depuis le début du match jusqu’à la 54e minute et le poteau trouvé par Badu qui croise sa frappe et voit Riou rester pantois. Trente secondes plus tard, le FCCO retouche un poteau avec un centre-tir de Delos où cette fois encore, Riou est incapable d’intervenir. Le SMC est très chanceux sur ces occasions des joueurs de l’Oise, à l’heure de jeu le capitaine Gonçalves renverse tout et trouve parfaitement Zady Sery sur la gauche, il faut un retour salvateur de Delos pour empêcher l’ivoirien de tirer. Quelques minutes plus tard, il passe le ballon à Vandermesch d’un contrôle astucieux qui voit son tir stoppé par le gardien de Chambly. Zady Sery est d’ailleurs le joueur le plus entreprenant de ces 45 dernières minutes même s’il est un peu brouillon, c’est même lui qui inscrit le seul but de la rencontre du gauche qui est son pied fort à l’entrée de la surface, d’une frappe légère mais millimétrée.
Chambly est alors dans l’obligation d’attaquer, une louche parfaite de Soubervie permet à Bastian Badu de reprendre le ballon mais c’est largement au-dessus (75e). Sur le six-mètres, Zady Sery remonte tout le terrain côté gauche en éliminant un défenseur et décale à droite pour son capitaine qui n’était pas loin d’inscrire le but du break. Caen s’impose à Beauvais face à Chambly, comme l’a dit Pascal Dupraz c’est une victoire logique pour son équipe mais teintée de chance sur les deux poteaux de Chambly. Ces derniers justement occupent la 15e avec 24 points, les caennais eux ont le même nombre de points et sont une place devant à 13 points des play-offs.

En bref : Rodez et Valenciennes se quittent sur un nul (1-1) avec encore un penalty de Chevalier dans les dernières minutes, Ajaccio s’incline face à Châteauroux après une superbe tête de l’ancien canari et malherbiste Chaker Alhadhur. Clermont gagne face à Troyes avec encore un but de Grbic sur le score de 3 buts à 1, Troyes s’incline à domicile à la surprise générale face à Grenoble (1-2), Le Mans et Nancy se quittent sur un match nul (1-1) alors que l’EAG s’impose face à Auxerre avec un but sur penalty de Bryan Pelé à la 86e. Ce samedi, Sochaux accueillait le FC Lorient et s’est fait balayer à Bonal 4 buts à 0.

Crédits photos : Le Parisien, Francetv sport, Paris Normandie et SM Caen

 

Les Reporters Incrédules – 1 février

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :