Le début de saison est toujours calme en ce mois de janvier, le temps pour nous de faire un récapitulatif du mercato cycliste qui a été une nouvelle fois mouvementé. Entre Arkéa-Samsic qui réalise un grand coup, les leaders qui changent d’écuries et la bataille pour les espoirs, tout vous est résumé ici !

Arkéa-Samsic en plein renouveau

2 (Le Républicain Lorrain)

Après sa récente invitation pour le Tour de France et le titre de champion de France de Warren Barguil, Arkéa-Samsic avait intérêt à recruter fort pour changer de dimension. C’est chose faite avec le renforcement dans tous les domaines mais surtout le recrutement de vrais leaders ! L’équipe a également bien géré ses départs avec 5 retraites : Brice Feillu, Amaël Moinard, Jérémy Maison, Robert Wagner et Maxime Daniel et seulement un transfert en la personne d’André Greipel qui a pris la direction d’Israël Cycling Academy après un passage peu concluant en Bretagne. Le plus gros transfert a bien sûr été l’arrivée de Nairo Quintana en provenance de la Movistar qui pourra faire de paire avec Barguil lors des grands tours en montagne. Pour ce qui est des grimpeurs, arrivent également en France le deuxième frère Quintana qui a 27 ans et n’a participé qu’à 2 grands tours, Diego Rosa qui a déjà prouvé ses qualités pour la formation Ineos et Winner Anacona le coéquipier depuis de nombreuses années de Nairo Quintana.
Arkéa-Samsic a également étoffé son pôle de sprinteurs avec l’arrivée du remplaçant de Greipel qui n’est autre que le tumultueux Nacer Bouhanni qui n’arrive plus à retrouver son niveau d’autrefois et espère se relancer en quittant la Cofidis. Arrive également le sprinteur Thomas Boudat anciennement chez Total-Direct Energie, il y a aussi le retour de Daniel Mclay qui revient dans son ancienne équipe et aura pour mission de piloter Nacer Bouhanni dans le final des courses. Pour ce qui est des puncheurs, il y a l’arrivée de Christopher Noppe qui a pour rêve de participer à Paris-Roubaix. Un petit plus par rapport aux années précédentes, le recrutement de jeunes espoirs comme Matis Louvel ou Donovan Grondin qui viennent clôturer un mercato agité et inédit pour les bretons qui est riche en promesses !

Les chaises musicales de retour

3 (Cycling News)

Comme chaque année, le jeu des chaises musicales a repris et de gros noms ont une nouvelle fois changé d’écurie. Du côté des équipes françaises il y a eu du beau monde, on vous en parlait avec Arkéa Samsic qui a réalisé un superbe mercato. Cofidis a également frappé un grand coup en s’attribuant les mérites du champion d’Europe Elia Viviani (ex-Deceuninck QuickStep), on s’imagine déjà les nombreuses victoires de l’italien tout au long de l’année. Un autre transfert qui a fait beaucoup de bruit est celui de Richard Carapaz anciennement chez Movistar, le vainqueur sortant du Giro avait pris énormément de valeur sur le marché des transferts dû à sa victoire sur le Tour d’Italie. C’est bien Ineos qui a remporté les enchères, l’équatorien change de dimension et pourrait bien réitérer sa performance avec l’artillerie lourde à ses côtés.
Un autre protagoniste qui change d’équipe, le vainqueur de Paris Roubaix qu’est Philippe Gilbert a décidé d’accepter un nouveau projet sportif du côté de la Lotto-Soudal avant peut être de se retirer du monde du cyclisme. Vincenzo Nibali s’en va lui aussi, le Requin de Messine part donc de la Barhain-Merida et atterrit à la Trek-Segafredo pour prolonger le plaisir sur le vélo. L’une des équipes à suivre cette année sera certainement la Jumbo Visma avec l’arrivée de Tom Dumoulin en provenance de Sunweb, le néerlandais arrive dans cette écurie avec l’idée sans aucun doute de nouveaux grands tours. Avec une saison dernière marquée par de nombreuses blessures, il aura autour de lui de nombreux coéquipiers sur qui il pourra compter. Enfin un dernier gros nom qui arrive du côté de la Deuceninck QuickStep en provenance de la Movistar est celui d’Enric Mas. L’espagnol a déjà montré ses nombreux talents mais dans l’équipe d’Eusebio Unzue il n’a jamais vraiment eu le leadership sur les grands tours ce qui pourrait bien se réaliser dans sa nouvelle équipe.

Tout le monde s’arrache ces futurs grands

4 (L'Alsace)

Tous les ans, les équipes françaises font les yeux doux à des stagiaires afin qu’ils signent, cette année n’a pas fait exception et ces nouveaux espoirs vont avoir l’occasion de faire leurs preuves parmi les grands. Le premier nom qu’il va falloir retenir est celui de Clément Champoussin (Chambéry Cyclisme Formation), il est considéré comme l’un des meilleurs grimpeur français de sa génération. En terminant 4e du Tour de l’Avenir ou encore 2e du petit Tour de Lombardie, le coureur de 21 ans a convaincu AG2R la Mondiale d’avancer son contrat professionnel. Un deuxième nom que le monde du cyclisme connaît déjà est celui de Simon Guglielmi, il faisait partie de la Conti Groupama-FDJ et passe professionnel cette année. Au départ de grosses courses en 2019, il a notamment terminé 8e du Baby Giro d’Italia, 15e du Tour de Bretagne ou encore 16e du Tour de l’Avenir en ayant porté plusieurs jours le maillot jaune.
Arkéa-Samsic a recruté de gros noms mais également des espoirs français comme Matis Louvel, l’ancien coureur du VC Rouen 76 arrive cette année et aura l’occasion de courir avec les plus grands. Il avait réalisé un podium aux championnats de France sur route et remporté la 4e étape de la Ronde de l’Isard. Enfin, la Groupama FDJ a également signé le coureur de sa continentale qu’est Alexys Brunel, à 21 ans c’est un vrai rouleur qui a su s’échapper pour gagner en solitaire le Paris Tours, une victoire qui a coloré sa saison avec beaucoup de désillusions. Mais cette signature vient donc tout effacer pour ouvrir une nouvelle page, l’occasion de montrer ses caractéristiques de rouleur au plus haut niveau !

Les autres transferts en bref :

Coureur

Équipe 2019

Équipe 2020

Mikel Landa (ESP)

Movistar Team

Bahrain Mclaren

Wout Poels (NED)

Team Ineos

Bahrain Mclaren

Matteo Trentin (ITA)

Mitchelton Scott

CCC Team

Ilnur Zakarin (RUS)

Katusha Alpecin

CCC Team

Victor Campenaerts (BEL)

Lotto Soudal

Nippon Telegraph and Telephone

Dario Cataldo (ITA)

Astana Pro Team

Movistar Team

Rohan Dennis (AUS)

Bahrain Merida

Team Ineos

Davide Formolo (ITA)

Bora Hansgrohe

UAE Emirates

Guillaume Martin (FRA)

Wanty Groupe Gobert

Cofidis

Fabio Sabatini (ITA)

Deceuninck QuickStep

Cofidis

Dan Martin (IRL)

UAE Emirates

Israël Cycling Academy

Maximiliano Richeze (ARG)

Deceuninck QuickStep

UAE Emirates

Crédits photos : Team Arkéa-Samsic, Le Républicain Lorrain, Cycling News et L’Alsace

 

Matthias Larmet – 31 janvier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :