Les Bleus se devaient de montrer un autre visage après leur victoire dans la douleur face à la Moldavie jeudi dernier. En déplacement à Tirana en Albanie, un succès était impératif afin de garder la pôle position du groupe et ainsi un statut favorable lors du tirage au sort des groupes de l’Euro 2020. Retour sur cette rencontre plutôt positive !

Le résumé : Une belle équipe se défait de l’Albanie

2 (RTL)

Dans le tout nouveau stade de Tirana, la France se déplace en Albanie avec de nombreux changements à la clé. En effet, Didier Deschamps propose pour sa centième sur le banc français un système de jeu inédit en 3-5-2, une défense centrale à 3 composée de Kimpembe, Lenglet et Varane qui se doit de contenir les assauts albanais. Au milieu, Sissoko, Tolisso et Griezmann prennent l’axe alors que Benjamin Mendy et Dubois auront la lourde tâche d’apporter aussi bien offensivement que défensivement sur les côtés. Giroud et Ben Yedder composent le duo d’attaque en l’absence de Mbappé qui est malade. Après une « Marseillaise » longuement sifflée, les Bleus sont directement rentrés dans leur rencontre dès la 8ème minute, Mendy obtient un bon coup-franc sur le côté gauche que Griezmann se charge de frapper pour trouver Tolisso qui d’une tête surpuissante vient inscrire son premier but en sélection nationale (0-1). A noter que les 7 derniers buts de l’Equipe de France ont été inscrits sur coup de pied arrêtés, un record ! La défense française se montre solide et contient bien les attaques adverses, les Bleus en profitent et Dubois très présent sur son côté suit bien son action et centre vers Antoine Griezmann qui marque du droit, 2 à 0 désormais !

Les albanais entament mieux leur deuxième période mais se font surprendre en contre par Giroud qui est lancé en profondeur par Griezmann, il bute sur Berisha auteur d’une très belle parade. Malheureusement, l’attaquant de Chelsea se montre très malchanceux dans cette partie puisque sur une nouvelle passe de Griezmann, Giroud enroule sa frappe du pied gauche mais heurte l’intérieur du poteau droit albanais et voit le ballon passer devant la ligne sans la franchir. Par la suite, les Bleus contrôlent tranquillement cette rencontre et s’imposent sur ce score de 2 buts à 0 ce qui leur permet de terminer en tête de leur groupe mais ne leur assure toujours pas un statut de tête de série lors du tirage au sort de l’Euro 2020 qui aura lieu le 30 novembre prochain. Les points perdus contre la Turquie vont peut-être peser dans la balance, tout dépendra des résultats de l’Allemagne, de l’Espagne et de la Pologne en début de semaine.

L’homme du match : Antoine Griezmann dicte sa loi

3 (Nice Matin)

Le barcelonais vit une saison difficile en Catalogne mais reste toujours aussi important pour l’Equipe de France. Pointé du doigt contre la Moldavie, le français a remis les pendules à l’heure dès les premières minutes de cette rencontre : passeur décisif sur coup-franc pour Corentin Tolisso, Griezmann est venu inscrire son 30ème but de la saison en milieu de première période bénéficiant d’un superbe service de Léo Dubois. Il s’est montré très altruiste par la suite et aurait pu offrir un beau doublé à Olivier Giroud maladroit devant les cages. Très précis dans ses passes, il a dominé le milieu de terrain en compagnie d’un Corentin Tolisso en grande forme, lui qui honorait son 35ème match consécutif en tant que titulaire avec les Bleus ce qui montre toute la confiance que lui donne Didier Deschamps !

La stat’ : La passe de 100 pour DD

4 (So Foot)

Depuis son arrivée sur le banc de l’Equipe de France en 2012, Didier Deschamps nous a souvent fait vibrer. Champion du monde en 2018, finaliste de l’Euro en 2016 sans oublier de nombreux matchs spectaculaires sont venus reconquérir tout un pays marqué par les désillusions de la Coupe du Monde 2010 et de l’Euro 2012. Deschamps mise beaucoup sur la jeunesse comme Mbappé, Pavard ou Hernandez et compte aussi sur de nombreux cadres tels que Giroud, Lloris et Griezmann. Au total, le sélectionneur français a convoqué 91 joueurs différents durant ces 7 dernières années et avec un ratio de victoire de 65%, DD s’inscrit au sein des plus grands entraîneurs de cette Equipe de France qui lui a d’ailleurs valu un prix en 2018. L’ancien capitaine des Bleus auteur de 103 sélections est aujourd’hui le coach le plus capé de l’histoire des Bleus et l’histoire semble loin d’être terminée !

En bref : Dans les autres matchs du groupe, la Turquie s’impose en Andorre (0-2) et l’Islande l’emporte difficilement en Moldavie sur le score de 2 buts à 1. Ailleurs, le Portugal arrache sa qualification au Luxembourg avec le 99ème but en sélection de Cristiano Ronaldo (0-2), l’Ukraine tient tête à la Serbie 2-2, l’Angleterre en fête au Kosovo avec sa victoire 4 à 0 et enfin, la Bulgarie bat la République Tchèque déjà qualifiée sur la plus petite des marges (1-0).

Crédits photos : La Voix du Nord, RTL, Nice Matin et So Foot

 

Lenny Lussot – 18 Novembre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :