Vous connaissez certainement la famille Manaudou avec Laure puis Florent qui ont fait fureur aux Jeux Olympiques avec la France, mais une autre famille de natation s’impose petit à petit. En effet, Léon Marchand fait partie de ces jeunes de la « Génération Paris 2024 » alors que ses parents ont été professionnels, partez à la découverte de ce talent !

Portrait

Nom : Marchand

Prénom : Léon

Âge : 17 ans

Région : Occitanie

Club : Dauphins du TOEC

Débuts à la natation : 7 ans

Spécialité : 400 4 nages

Record personnel : 4’16″34″‘

En deuxième partie, voici l’interview de Léon qui revient sur son titre surprise aux France, son programme assez chargé ou encore ses débuts à la natation

Si tu devais te décrire en quelques mots…

Léon : Perfectionniste, déterminé et décontracté.

Pourquoi fais-tu de la natation et depuis combien de temps ?

Léon : J’ai commencé la natation tout petit, cela fait maintenant une dizaine d’années et mes parents étaient des nageurs professionnels à l’époque. Au début je n’aimais pas ça, j’avais froid dans l’eau donc par la suite j’ai arrêté deux-trois ans puis j’ai repris. Ça a commencé à me plaire car j’avais des résultats, je commençais à m’améliorer et maintenant j’aime bien m’entraîner.

Quels sont tes points forts et tes points faibles ?

Léon : Mes points forts sont au niveau technique avec mes coulées, le papillon et la brasse. Mes points faibles sont les virages et le dos.

2 (France 3 Occitanie)

Tu es devenu en avril 2019 le plus jeune nageur français à être sacré champion de France sur 200m papillon, qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Léon : C’est énorme car au départ je ne visais pas ça, mon objectif était d’atteindre la finale et c’est super que j’ai pu remporter ce titre.

Tu vas participer aux Championnats d’Europe petit bassin à Glasgow début décembre, quels sont tes objectifs pour cette compétition ?

Léon : Je vais essayer d’atteindre une finale car remporter une médaille sera très compliqué puisque toutes les catégories sont mélangées là-bas.

3 (Orange Sport)

« Au départ je ne visais pas ça »

Qui sont tes modèles et pourquoi ?

Léon : J’aime beaucoup Caeleb Dressel parce que c’est le meilleur, je le trouve cool. Il donne une belle image du sportif de haut niveau et change la natation au niveau mondial.

Tu auras 22 ans lors des JO 2024, beaucoup te voit y participer. Quel sera ton objectif ?

Léon : J’aimerais bien déjà me qualifier pour les Jeux et puis après je voudrais remporter une médaille à ces JO.

4 (Actu.fr)

Est-ce compliqué de cumuler natation et études ?

Léon : Je suis dans un lycée qui m’octroie des horaires aménagés sinon ce serait trop compliqué avec le nombre de kilomètres que l’on fait par semaine. C’est plus facile pour s’organiser car j’ai moins d’heures de cours que d’entraînement, je passe ma terminale sur deux années.

Quel est ton rêve le plus cher ?

Léon : Être champion olympique serait top.

Un petit mot pour ta famille et pour tes fans ?

Léon : Merci à eux, ils me soutiennent tous les jours et ils vont m’amener le plus haut possible.

Merci Léon pour ta disponibilité et bonne préparation pour Glasgow !

Crédits photos : La Dépêche, France 3 Occitanie, Orange Sport et Actu.fr

 

Les Reporters Incrédules – 6 novembre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :