Ce samedi avait lieu la dernière classique de la saison qu’est le Tour de Lombardia et la question était simple : qui allait donc succéder à Thibaut Pinot ? Après un suspense haletant et un sursaut de panache, c’est Bauke Mollema qui a été le plus fort, sa magnifique victoire vous est résumée ici !

Un début de course indécis

2 (Be Celt)

Tout le monde voyait Primoz Roglic gagner cette dernière classique 2019 mais c’était sans compter sur l’audace et le panache de Bauke Mollema puisque le néerlandais de la Trek aura su s’échapper tôt et surprendre tous les favoris qui ne s’y attendaient absolument pas. La première grosse échappée se forme au km 65 et est composée de 8 hommes notamment Toms Skujins (LET, Trek) et Rémi Cavagna (FRA, Deceuninck) qui comptent 5 minutes 30 d’avance sur le peloton mené par les Jumbo Visma. Cavagna est l’un des seuls espoirs de victoire française avec David Gaudu (FDJ) et Pierre Latour (AG2R) après les abandons du tenant du titre Thibaut Pinot (FDJ) et de Julian Alaphilippe (Deceuninck) fatigué de sa grosse saison.

Le panache de Mollema a payé

3 (Courrier Picard)

Les 100 premiers kilomètres ont été parcours à une vitesse folle pour les hommes de tête avec 44km/h de moyenne, c’est une course à l’usure qui est menée par l’échappée puisque le rythme incessant use les organismes et les coureurs lâchent un par un et seuls Masnada et Skujins tiennent. L’espagnol Mikel Landa sûrement fatigué par sa saison est contrait d’abandonner à 60 kilomètres de l’arrivée, l’écart fond pour les deux hommes qui vont se faire happer par le peloton. Les Ineos maintiennent un rythme très élevé qui fait casser le peloton de toute part, les favoris commencent alors à jouer leur carte comme David Gaudu et Alejandro Valverde (Movistar) qui passent à l’offensive. Les principaux favoris créent alors un groupe en tête de course composé d’une vingtaine de coureurs dont Egan Bernal (Sky), Primoz Roglic (Jumbo) ou encore Alejandro Valverde.
Deux personnes se détachent une nouvelle fois à 30 kilomètres du terme en la personne de Tim Wellens (Lotto) et Emanuel Buchmann (Bora) mais sont repris 10km plus loin, la course est complètement débridée ! Vincenzi Nibali (Bahrain) alias le requin de Messine ne remportera pas de 3ème Tour de Lombardie puisqu’il est lâché dans l’ascension du Civiglio alors que l’échappée solitaire victorieuse est lancée à 19 kilomètres de l’arrivée avec Mollema qui embraye. Le petit groupe de favoris d’une dizaine de coureurs tarde à réagir et le coureur de la Trek Segafredo prend 30 secondes d’avance. Latour, Roglic, Valverde ou encore Bernal, tout autant de coureurs qui partent à la chasse de l’homme de tête mais Mollema tient bon ! Le néerlandais ne s’écroulera pas et gagne le plus grand monument de sa carrière devant Alejandro Valverde et Egan Bernal, Roglic ne termine qu’à la 7ème place et Latour est le premier français à la 9ème place. Cette course lombarde fut la dernière de la saison et clotûre cette saison en apothéose !

Notre coup de cœur : Valverde l’immortel

4 (DH.net)

Valverde ne s’arrêtera jamais ! Malgré sa deuxième place, l’espagnol est immortel puisqu’à 39 ans le coureur de Movistar est encore dans les pelotons et en plus de cela il accroche des podiums. Tout le monde connaît l’incroyable talent de cette personne mais aujourd’hui, beaucoup de gens banalisent son âge et son palmarès est aussi long que notre bras et nous n’allons pas commencer à l’énoncer. Nous voulions juste rendre hommage à ce grand homme : une deuxième place sur le Tour de Lombardie, champion du monde à 38 ans, tant de performances qui laisseront beaucoup de souvenirs aux suiveurs du cyclisme et un grand vide après sa retraite.

Crédits photos : Eurosport, Be Celt, le Courrier Picard et DHnet

 

Matthias Larmet – 13 Octobre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :