La finale de la Copa del Rey était le dernier rendez-vous de la saison espagnole qui se clôture sur un trophée pour Valence qui est leur premier depuis 11 ans, ainsi que sur un nouveau revers pour le Barça. L’occasion pour nous de dresser le bilan de cet exercice 2018/2019 de la Liga Santander, de vous parler des équipes qui ont obtenu leur qualification en Coupe d’Europe et des équipes reléguées en Segunda División, ainsi que des Frenchies qui ont performé de l’autre côté des Pyrénées !

Européens : La sensation Getafe, Valence finit en trombe

2 (Eurosport)

C’est évidemment Getafe qui est la plus grosse surprise de ce championnat d’Espagne puisque cette équipe termine 5ème et jouera la Ligue Europa la saison prochaine, onze ans après son exploit dans la compétition et un palpitant ¼ de finale retour contre le Bayern de Munich un soir d’Avril 2008. En lutte avec Valence jusqu’à la dernière journée pour une médaille en chocolat signe de C1, les joueurs de José Bordalás réalisent l’une des meilleurs saisons de l’histoire du club. Valence, auteur d’une très belle fin de saison avec le titre en Copa del Rey face au Barça (1-2) et une ½ finale en C3, accroche une place pour la C1 malgré des premiers mois compliqués (13ème au 1er décembre). Le Real Madrid quand à lui, sort d’une saison ratée (20 défaites, du jamais vu depuis 20 ans) avec trois entraîneurs qui se sont succédé, mais assure l’essentiel en se qualifiant pour la Champions League en finissant 3ème, à 19 points de leur éternel rival Blaugrana.
Restons dans la capitale espagnole avec l’Atlético qui finit second après un exercice solide (meilleure défense avec seulement 29 buts encaissés) et qui disputera donc la plus belle des compétitions européennes à partir de septembre prochain. Le club doit cependant faire face aux départs de Juanfran, Godin, L.Hernandez et Griezmann, leur mercato s’annonce donc très mouvementé. Le champion en titre réussit lui sans trop de difficultés à conserver son trophée, porté par un Messi aux statistiques folles (36 buts, 13 passes décisives en Liga). Les hommes de Valverde joueront donc la Ligue des Champions avec pour objectif de laver l’affront subi à Anfield. Quant à eux, le FC Séville et l’Espanyol (via le deuxième tour de qualification) joueront la Ligue Europa, finissant respectivement 6 et 7èmes. Compétition que l’Espanyol retrouve 12 ans après sa dernière participation et une finale perdu aux tirs au but face au… FC Séville !

Relégués : La désillusion Gérone, la pépite RDT

3 (Gazette Live)

Le club Catalan de Gérone (10ème la saison passé) n’était pas relégable avant la 34ème journée avec de bons résultats obtenus au Camp Nou (2-2), une victoire dans le Mestalla de Valence (0-1) ou dans le Santiago-Bernabéu de Madrid (1-2) et un Stuani auteur d’une belle saison (19 buts en Liga). Le club a cependant tout perdu dans le sprint final avec seulement une victoire sur les dix dernières journées de Liga, se retrouvant 18ème à la fin de cet exercice donc synonyme de relégation en Segunda División, deux ans après l’avoir quitté.
Tout juste promus cette saison en Liga, le SD Huesca (19ème) et le Rayo Vallecano (20ème) font l’ascenseur, sans avoir montré la qualité nécessaire à un maintien dans l’élite. Raúl de Tomás, l’élégant buteur de 24 ans du Rayo prêté par le Real Madrid et auteur de 14 réalisations cette saison en championnat, n’est pas destiné à évoluer dans l’antichambre de la Liga la saison prochaine et devrait être le talent à aller chercher à l’aube du mercato d’été !

Frenchies : Lenglet s’impose, Ben Yedder explose

4 (Eurosport)

21 français évoluent dans le championnat espagnol et certains se sont particulièrement distingués, c’est notamment le cas chez les attaquants avec Karim Benzema, qui a pris le contrôle du front madrilène et termine meilleur buteur du club avec 30 buts. Réalisant l’une de ses meilleures saisons au sein de la maison blanche, il remporte le titre de meilleur joueur français évoluant à l’étranger décerné par la LFP. L’autre français de Madrid qu’est Antoine Griezmann réalise une saison satisfaisante en termes de stats, meilleur buteur et passeur de l’Atlético avec 21 réalisations et 10 passes décisives, il doit désormais se tourner vers un nouveau projet après avoir annoncé son départ du club sur Twitter, peut-être Barcelone ?
Mais c’est l’ancien joueur du championnat de France Wissam Ben Yedder qui a le plus régalé sur le terrain : technique, intelligent et surtout décisif (30 buts et 9 passes décisives), il a su se montrer indispensable à Séville. Pisté par le Barça et convoqué pour le prochain rassemblement à Clairefontaine, le joueur de 28 ans semble être dans la forme de sa vie et devra faire les bons choix pour mener une deuxième partie de carrière à la hauteur de son talent. Autre appelé en Equipe de France pour la première fois en revanche, Clément Lenglet obtient la récompense d’une saison solide où il s’est imposé dans la défense barcelonaise aux dépens d’un Samuel Umtiti longtemps blessé, avec une adaptation rapide au sein du collectif et une progression fulgurante, dans la lignée de sa saison passée à Séville.

Crédits photos : Onze mondial, Eurosport, Gazette Live et Eurosport (2)

 

Maël Baudé – 31 Mai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :