Après avoir fait la connaissance de Léo Guillous, nous vous proposons à nouveau du handball et toujours de l’Equipe de France jeunes ! Quittons la Normandie pour nous rendre dans le Lyonnais, à Villefranche sur Saône, à la rencontre de Guéric Vincent, lui aussi grand espoir du handball français, bonne découverte !

Portrait

Nom : Vincent

Prénom : Guéric

Âge : 16 ans

Région : Auvergne Rhône Alpes

Début au handball : 4 ans

Statistiques en Equipe de France : 6 matchs, 21 buts

Equipe actuelle : Villefranche sur Saône

Pour en apprendre plus sur Guéric, voici son interview où il nous parle de lui, de ses expériences, de ses choix ou encore de son style de jeu

Bonjour Guéric, merci d’avoir accepté notre demande

Si tu devais te décrire en 3 mots…

Guéric : Je dirais déterminé et dans le jeu plutôt stratégique et battant.

Quelle est ta plus belle émotion ? En quoi est-elle plus spéciale qu’une autre ?

Guéric : Au jour d’aujourd’hui, ma plus belle émotion c’était quand j’ai été Champion de France aux inter-comités, parce que c’était mon premier vrai titre. En plus, on était pas du tout favoris et on ne nous attendait pas et on finit champion à la fin ! J’ai un autre très beau moment, c’est lors de ma première sélection contre la Norvège pour mon premier match international, j’étais très content et surtout fier de porter ce maillot dont je rêvais étant petit et surtout de jouer une équipe comme la Norvège.

Où as-tu commencé le handball ? Pourquoi ce sport et pas un autre ?

Guéric : J’ai commencé le hand à Saint Genis-Laval, parce que mon père était entraîneur et que ma mère faisait du handball aussi, du coup c’est pour cela que j’ai choisi ce sport.

2

Penses-tu devenir professionnel un jour ? Est-ce un objectif important pour toi ?

Guéric : Oui j’espère devenir professionnel un jour, depuis que j’ai commencé le hand ça a toujours été mon rêve.

Comment as-tu préparé ton premier match en bleu ? Etais-tu stressé ?

Guéric : Oui un petit peu mais pas tant que ça, parce je me disais qu’il ne fallait pas trop stresser sinon j’allais mal jouer et du coup au final ça s’est bien passé, j’étais content.

3

« Je ne lâche jamais rien »

Depuis combien de temps joue-tu à Villefranche sur Saône ? Pourquoi ce club ?

Guéric : Cela fait maintenant deux ans que je joue à Villefranche mais avant, j’ai joué 10 ans à Saint Genis, j’ai donc commencé le hand à 4 ans. Le niveau n’y étais plus et à Villefranche, le niveau senior est plus haut, c’était mieux pour moi d’aller là-bas.

Quels sont tes points forts et points faibles ? Dans le jeu quelle caractéristique fait ta force selon toi ?

Guéric : Je dirais que mon point faible c’est plutôt la défense, et mes points forts c’est une bonne lecture de jeu, je me projette vite vers l’avant et surtout, je ne lâche jamais rien.

4.jpg

De quel joueur te rapproches-tu selon toi ? Est-ce un modèle de travail et pourquoi ?

Guéric : Pour moi, je me rapproche de Mickaël Guigou, c’est un modèle de travail dans son style de jeu, dans son expérience, être comme lui et pouvoir jouer comme lui serait fantastique !

Quel est ton rêve absolu ?

Guéric : Devenir joueur professionnel et pouvoir jouer en équipe de France A.

Comment vois-tu l’avenir d’ici les 5 prochaines années ?

Guéric : J’espère pouvoir rentrer en centre de formation et intégrer l’équipe A d’un club en D1 (première division), si je pouvais choisir j’irai à Chambéry mais on verra.

Crédits photos : Guéric Vincent

Les Reporters Incrédules – 3 septembre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :