VI Nations.gif

Ça y est, le coup d’envoi du tournoi des VI Nations a été lancé ce weekend. Ainsi, à l’occasion de chaque journée de compétition, je vous proposerai un article sur les trois matchs en question. Commençons donc par ce weekend, avec Écosse-Irlande, Angleterre-France et Italie-Pays de Galles !

Écosse-Irlande

Le premier match de l’édition 2017 opposait l’Écosse à l’Irlande. Seulement troisième du dernier tournoi, l’Irlande a connu une fin d’année 2016 particulièrement réussie, avec des victoires contre l’Afrique du Sud, l’Australie, mais surtout la Nouvelle-Zélande, qu’elle n’avait jamais battu de son histoire. L’Ecosse entend pourtant bien montrer qu’elle a franchi un cap. Elle aussi a réussi sa tournée de novembre 2016, avec une victoire face à l’Argentine (19-16) et une courte défaite contre l’Australie (22-23). Deux équipes en confiance vont donc ouvrir le bal.

Les écossais, offensifs dès le début du match, vont rapidement concrétiser leur domination avec un essai de Hogg, après avoir insisté au près (9e). Les irlandais n’ont pas eu le temps de respirer et se sont vite retrouvés submergés par le XV du Chardon, généreux dans l’effort. Dix minutes plus tard, Hogg double la mise et Laidlaw assure au pied (21e). Piqués au vif, il a suffit de quelques temps de jeu dans les 22 mètres écossais, une ouverture et un essai en coin signé Earls pour redonner espoir aux irlandais (26e). Sur la touche, Jackson manque la transformation. Cependant, l’espoir fut de courte durée. Deux minutes plus tard, Dunbar se glisse au coeur de l’alignement en touche et chippe le ballon pour redonner un peu d’air à son équipe (29e). Jackson passera une pénalité pour l’Irlande avant la pause (35e). À la mi-temps, l’Écosse mène 21-8 !

Passif et attentiste en première période, le XV du Trèfle va sonner la révolte. Un essai en puissance d’Henderson (49e), un second inscrit par Jackson (62e), et les irlandais prennent l’avantage au score pour la première fois du match. Sous une pression constante infligée par l’Irlande à l’Écosse, ces derniers ont sagement profité de l’indiscipline irlandaise pour passer deux pénalités dans les dix dernières minutes de la rencontre (73e et 80e). Bousculés en début de match entre autre à cause d’une pression écossaise omniprésente, les irlandais ont su revenir au score mais cela n’aura pas suffit face au XV du Chardon, qui a joué un jeu propre et vaillant. Victoire de l’Écosse 27-22 à Murrayfield !

Écosse rugby.jpg

Angleterre-France

Pour débuter son Tournoi, la France se déplaçait à Twickenham, en Angleterre. La tâche ne s’annonçait pas facile pour les bleus.Vainqueurs du Grand chelem l’an passé, les anglais ont fini l’année 2016 invaincus, avec 14 victoires de rang. Une série que les français allaient tenter d’abolir. Cinquième du Tournoi l’an dernier, la France a confirmé son jeu séduisant en novembre et a vaincu les Samoa (52-8), mais s’est inclinée de peu face à l’Australie (23-25) puis la Nouvelle-Zélande (19-24).

Pendant une première mi-temps marquée par une équipe de France dominatrice mais brouillonne et par une équipe d’Angleterre timide mais réaliste comme à son habitude, on a assister à un duel de buteur. Camille Lopez n’a pas tremblé pour les tricolores (7e, 13e, 20e), Owen Farrell (10e,23e) et l’ailier Daly (37e) se sont montrés également efficaces au pied. Score de parité donc à la pause, 9 partout ! Tout reste à faire en seconde période.

Et si Farrell a redonné l’avantage au XV de la Rose (54e), Slimani, entré en jeu quelques instants auparavant, a enfin concrétisé la légère domination française après de multiples temps de jeu (60e). Dix minutes plus tard, c’est au tour des anglais de franchir le rideau français sous l’impulsion d’un gros mouvement collectif conclut par Te’O (70e). Transformé, cet essai donne trois petits points d’avance aux anglais. En fin de match, le XV de France a tout donné et a tout tenté mais a butté sur une défense anglaise solide. Défaite frustrante donc pour les bleus, qui méritaient peut être mieux que ça. Ils devront se reprendre le weekend prochain face à l’Écosse. En ce qui concerne nos amis anglais, ils se déplaceront à Cardiff pour affronter le Pays de Galles.

france-rugby

Italie-Pays de Galles

C’était la rencontre qui clôturait ce premier weekend de compétition. L’Italie, qui recevait le Pays de Galles, avait fort à faire. Mais quand on sait que les italiens ont battu l’Afrique du Sud pour la première fois de leur histoire, rien n’était impossible pour eux. Les Gallois s’attendaient à un match piège et compliqué. Place au match !

Dans un premier temps, nous avons pu assister à une rencontre extrêmement serré. Dominateurs, les gallois ont passé pas mal de temps dans les 22 mètres adverses mais ont préféré prendre la touche sur chaque pénalité obtenue. Occasions manquées, punition derrière ! En effet, ce sont les italiens qui vont ouvrir la marque contre le cours du jeu grâce à Gori (29e). Heureusement, Halfpenny va régler la mire et réduire le score avant la pause. Largement dominée en début de rencontre, l’Italie a fait le dos rond, a bien résisté défensivement, avant de marquer un essai sur son unique opportunité. Le pays de Galles, qui s’est senti fort, a manqué d’efficacité près de la ligne adverse. 7-3 en faveur des italiens à la mi-temps !

En seconde période, ce n’est pas tout à fait le même scénario. En effet, les gallois vont faire preuve d’une extrême efficacité, submergent totalement des italiens dépassés. Dans un premier temps, ils vont profiter de l’indiscipline adverse pour inscrire 9 points au pied par l’intermédiaire d’Halfpenny (47e,53e,56e). Ensuite, les choses sérieuses vont commencer. Dans les 20 dernières minutes, Davies, Williams et North vont aplatir le ballon dans l’en-but adverse (61e,67e,78e). Mené à la pause, le pays de Galles a réussi un second acte sans faute pour s’imposer largement après avoir infligé un 30-0 aux Italiens. Valeureuse pendant 40 minutes, l’Italie est ensuite sortie du match, multipliant les fautes et explosant physiquement. Score final, 33-7 pour le XV du poireau !

Pays de galles.jpg

Reporters incrédules – 6 février 2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :