La nuit dernière a été une nuit de bonheur absolu pour la plupart des joueurs et pour d’autres une nuit à oublier, on commence à s’y habituer surtout dans cet Open d’Australie cruel. Pleins de belles choses à retenir tout de même! La débrief ici.

Les têtes de série : Federer épate avec la manière, les autres normalement

16142434_10154940197778615_791460030588241359_n.jpg

Andy Murray, comme vous le voyez ici, survole en ce moment l’ATP et après l’élimination surprise de Djokovic face à Istomin au 3ème tour, les feux sont au vert! Mais un joueur très connu du grand public, de retour, s’apprête à lui mettre des bâtons dans les roues notamment ici à Melbourne : il s’agit de Sir Roger Federer. Car oui, hier soir, nous avons été conquis par le suisse qui, face à Tomas Berdych, n’a pas tremblé et a assumé son nouveau statut à 35 ans. Il étrille le tchèque (6-2/6-4/6-4) et s’offre un huitième en Australie.

Kei Nishikori élimine le dernier joueur issu des qualifications, le slovaque Lukas Lacko, tout en décontraction avec le service minimum (6-4/6-4/6-4). Il affrontera Federer au tour suivant en 1/8. En bref, Stan Wawrinka en 4 sets et Angélique Kerber et Venus Williams tranquillement en 1/8 de finale.

Les Français(es) : Tsonga fait le job, le double s’annonce prometteur

16195134_10154940190448615_6010473043885563824_n.jpg

Encore une fois, Big Jo n’a pas fait dans la dentelle face au voisin américain Jack Sock en 4 sets et sans pousser la machine à bout (7-6/7-5/6-7/6-3) mais aura un piège en 1/8 de finale puisqu’il rencontrera sur sa route Dan Evans, la terreur du moment sur le circuit ATP, tombeur de Cilic ici entre autres. Un piège dans lequel il ne doit pas tomber!

Mauvaises surprises en double masculin avec les éliminations précoces des paires Benneteau/Chardy et franco-canadienne Nestor/Roger-Vasselin alors que celles-ci avaient le statut de favorites lors de leurs rencontres. Tandis que l’Australian Open d’Alizé Cornet est (officiellement) terminé avec sa partenaire Magda Linette en double.

Les surprises : Mona Barthel réalise son rêve, Dan Evans effraie

16195996_10154940897803615_6771092583320628020_n.jpg

Vous ne le connaissiez surement pas avant ce 1er grand chelem de l’année mais croyez moi, il a un destin qui lui a souvent sourit! Aux alentours du top 200 jusqu’ici, il noue des liens avec le succès et surtout les surprises et les miracles dans un tournoi dont il se souviendra toute sa vie! Après avoir sorti Cilic, il s’est occupé la nuit dernière de Bernard Tomic, le local tête de série et bon frappeur, en 3 sets accrochés et tendus (7-5/7-6/7-6).

Autre surprise mais dans le tableau féminin cette fois, c’est Mona Barthel. Elle aussi a saisi sa chance ici à Melbourne et continue d’épater le grand public pour notre plus grand plaisir. Sa dernière victime en date : Ashleigh Barty, très grosse surprise australienne qui a vu son rêve enchanté s’arrêter brutalement à cause de cette allemande qualifiée dans le tableau dans un match ouvert (6-4/3-6/6-3).

Andreas Seppi lui, a élimine Steve Darcis en 4 sets et rencontrera Wawrinka en 1/8 de finale.

La suite cette nuit!

 

Les Reporters Incrédules – 21 Janvier

(2 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :