Ca y est, l’Open d’Australie commence enfin (du moins vraiment!) après des qualifications inaugurales qui ont permis à certains joueurs d’accéder au tableau final et voir même d’aller au delà! Tout le débrief de cette première nuit australienne ici!

Têtes de séries : Des formalités et des souffrances

topelement.jpg

Pas beaucoup de surprises du côté des favoris au titre que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. Andy Murray s’occupe de Marchenko en 3 sets notamment, Federer pour son retour élimine le loup autrichien Jurgen Melzer en 4 sets (7-5/3-6/6-2/6-2) et Muguruza assure l’essentiel face à Erakovic (7-5/6-4). Mais des joueurs ont eu des difficultés dantesques à rallier le deuxième tour! Wawrinka représente l’exemple type : il s’impose en 5 sets accrochés face à Martin Klizan (4-6/6-4/7-5/4-6/6-4) après avoir mené 2 sets à 1. Kei Nishikori aussi a du faire face à une opposition coriace contre le russe Andrey Kuznetsov (5-7/6-1/6-4/6-7/6-2) mais il est loin d’être le seul.

Car en effet, le polonais Jerzy Janowicz, très caractériel et affirmé, pour son retour sur le circuit mondial, a posé bien des soucis à son voisin Marin Cilic qu’il mena 2 sets à 0! Là aussi, 5 sets accrochés avant que le polonais ne plie à l’usure (4-6/4-6/6-2/6-2/6-3).

Les Français(es) : Série noire à effacer

636201436997060045-AFP-AFP-K07C7-88004530.JPG

Cette nuit, les Français ont vécu un cauchemar éveillé! De nombreuses éliminations à dénombrer malgré des qualifications. Chaque joueur a tenu son rang écartant donc plusieurs Frenchies du 2ème tour. Les victimes sont notamment Pierre-Hugues Herbert (contre Sock), Stéphane Robert (contre Lajovic) ou encore Quentin Halys (contre Querrey) qui opposa tout de même une rude résistance à l’Américain.

Malgré cette série noire, certains joueurs ont assumé leur statut. Jo Wilfried Tsonga fait partie de ces personnes et écarte le brésilien Monteiro en 4 sets (6-1/6-3/6-7/6-2). Il rencontrera le tombeur de Robert au tour suivant. Mais ce n’est pas le seul (ou plutôt la seule!). Pauline Parmentier, à 31 ans, rallie le 2ème tour en éliminant Misaki Doi en 2 sets solides et affirmés (7-5/7-5). Elle rencontrera Coco Vandeweghe, tombeuse de Roberta Vinci.

Jérémy Chardy lui aussi rallie le tour suivant en profitant de l’abandon de Nicolas Almagro qui, accablé, jetta l’éponge à 4-0.

Les surprises : Des révélations incroyables

636201062362452210-GTY-631775620-87994792.JPG

Toute leur vie ces personnes normales et sans ambitions se souviendront de leurs exploits. Notamment Shelby Rogers (voir photo), qui sur le Central de Melbourne, renversa de la plus belle des manières Simona Halep en 2 sets nets (6-3/6-1). Alexander Bublik, quand à lui, a fait encore mieux : il a refroidi Lucas Pouille dès le début de saison! Vous ne rêvez pas, le qualifié kazakh a réussi à éliminer la tête de série française numéro 16 en 4 sets (6-0/3-6/6-3/6-4). Nicolas Mahut a lui aussi été victime du sort : Ryan Harrison, issu des qualifications, a triomphé nettement de l’angevin en 3 sets faciles (6-3/6-4/6-2)

A noter quelques autres surprises : Alex de Minaur en grande forme en ce moment se qualifie, Lukas Lacko sort Ramos en 5 sets notamment. Diego Schwartzmann sort Cuevas facilement ce qui totalise 3 têtes de séries éliminées dès leur entrée en lice!

La suite demain.

Les Reporters Incrédules – 16 Janvier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :