Cette fois, il faut changer de registre, la diversité est notre marque de fabrique. Cette fois, un cycliste. Vous ne le connaissez sûrement pas mais vous allez, à travers un petit portrait et une interview exclusive, en savoir plus sur lui, apprendre à le connaître. Il vous révèle en partie le monde amateur dont il a fait partie. Il s’agit de Jérémy Bescond, 25 ans et ex-Cofidis.

Portrait

Nom : Bescond

Prénom : Jérémy

Âge : 25 ans

Région : Bretagne

Début de carrière : 2009 (amateur)

Nb victoires 2016 : 8 (amateur)

Equipe 2017 : HP BTP-Auber 93 (Continental, division 3)

Victoires : 14 (tout confondu)

Spécialité : Grimpeur

Pour compléter le tout, une interview exclusive éclaircissant certains points du portrait

Si tu devais te décrire en 1 phrase…

Jérémy Bescond : J’ai 25 ans, j’habite sur Landerneau en Bretagne mais j’ai grandi en montagne près de Grenoble, je pense être quelqu’un d’ambitieux dans la vie,je suis passionné par le vélo et la haute montagne et je ne suis pas quelqu’un qui compte ses heures d’entraînements.

Avec ton équipe, quels conclusions tires-tu de ta saison 2016 ?

J.B : Au niveau de la saison, elle est excellente sur le point personnel et collectif.

15044740_10210994988572513_214992817_o.jpg

Pensais-tu pouvoir faire mieux ?

J.B : J’ai fait la saison que je voulais faire et j’avais l’ambition de repasser professionnel. Cette année, j’ai gagné 8 courses, fait 25 podiums et c’est cela qui justifie mon repassage chez les pros.

Comment accueilles-tu ta signature chez HP BTP-Auber 93 ?

J.B : J’ai signé chez Auber début Septembre et je suis vraiment content qu’une structure comme celle là puisse me redonner ma chance (après Cofidis).

bescond

Que peux-tu apporter à cette équipe ?

J.B : Je vais y apporter ma fraîcheur. Le fait de redescendre en amateur me permet de ne pas avoir couru chez les pros, mais je connais déjà la majorité des courses auxquelles je vais participer donc je suis très motivé.

Quel est ton point fort et pourquoi ? (contre la montre, sprint, montagne etc…)

J.B : Je suis plutôt grimpeur mais le niveau est très élevé chez les pros mais je me suis amélioré depuis 2 ans dans le placement et les bordures. C’est aussi dû au fait que j’ai grandi en montagne.

Cette expérience dans un échelon bas cette année t’a apporté quoi ?

J.B : Redescendre en amateur m’a permis de me redonner confiance, de me refaire plaisir sur un vélo et surtout cette année d’avoir fait tout le programme de course breton que je voulais faire au moins 1 fois avant d’arrêter le vélo.

15050410_10210994988292506_401995828_n

Quel serait ton rêve ?

J.B : Je pense qu’il m’en reste deux. Gagner une course chez les professionnels et participer un jour au Tour de France et après je pourrais mettre un terme à ma carrière.

Comment vois-tu l’avenir ?

J.B : Pour l’avenir, je pars en stage en décembre avec l’équipe. J’ai hâte de faire connaissance avec l’équipe, puis viendra le temps des courses et elles vont s’enchaîner en Février mais je le répète je suis très motivé.

Crédits photos : Jérémy Bescond

Les Reporters Incrédules

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :