Comme chaque samedi soir de Ligue 1, il y a des matchs plus intéressants que d’autres. Hier soir, ça a été encore le cas avec la rechute Toulousaine, le réveil de Nancy et la stagnation de Bastia entre autres. Un petit résumé ici.

Le sursaut : FC Metz

braithwaite-n-a-pas-trouve-la-faille-dans-la-defense-de-metz_190553

Après 5 matchs sans victoire, les Messins ont hier soir mis fin à cette série noire en allant gagner au Stadium de Toulouse 2 buts à 1. Un penalty de Yann Jouffre et une lucarne de George Mandjeck permettent à Metz de ramener 3 points précieux. Malgré la réduction d’écart du parisien prêté Odsonne Edouard (90ème+5). Metz a 7 points d’avance sur le 1er rélégable Lille alors que Toulouse chute provisoirement à la 7ème place. Pascal Dupraz parle « d’un coup d’arrêt » pour son groupe.

Le loupé : Stade Rennais

ligue-1-rennes-accroche-par-angers.jpg

Avant la trêve, Rennes avait subi une lourde humiliation face au PSG (4-0). Lors de « la rentrée des classes », il fallait remettre les pendules à l’heure et prendre une option sur le top 5. Ces 2 objectifs sont ratés car Rennes a buté sur Angers (1-1) hier soir. Giovanni Sio ouvre pourtant la marque à la 21ème minute à la limite du hors-jeu et Adrien Hunou heurte la barre juste avant la mi-temps. Les Angevins réduits à 10 à la 59ème minute arrivent tout de même à égaliser à la 83ème par Nicolas Pépé, ex meilleur buteur de National. Cheick N’Doye est aussi expulsé à la 92ème sans aucune conséquence pour Angers. Rennes manque donc l’occasion de grapiller des places et se pointe 6ème, Christian Gourcuff décrivant ce match comme « un manque de maturité » de ses joueurs. Angers reste 10ème.

Le réveil : AS Nancy Lorraine

nancy-joie-750x410.jpg

En ce soir très frais à Marcel-Picot, les Nancéens de Pablo Correa ont emporté une victoire important face à Dijon, une équipe trop inconstante qui paye ce défaut. D’abord, Correa a misé sur 3 expérimentés : Hadji, Pedretti et le plus connu Alou Diarra. Cela lui a permi de gagner sur le score de 1 à 0. A la 77ème minute vient la délivrance pour Nancy qui, après avoir sauvé un penalty de Diony grâce à Ndy-Assembe (67ème), ouvre la marque d’un coup franc de Pedretti repris par Badila. Le Chardon remonte donc à la 18ème place, il « progresse » selon le technicien franco-uruguayien. Alors que Dijoj=n stagne dans le ventre mou à la 14ème place.

A noter le PSG gagne 2 à 0 à Nantes et Montpellier va chercher le nul sur la pelouse de Bastia à Furiani (1-1).

Les reporters incrédules

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :